Resvératrol, quand la Nature vous fait Gagner des Années !

Polyphénol très présent dans les grains de raisins, le Résvératrol fait de notre vin rouge un allié santé qui vient couronner son illustre réputation. Gros plan sur « l’antioxydant de la longévité » qui vient défier le temps qui passe.   « Utilisé en complément de la radiothérapie, le resvératrol permet également de rendre les cellules cancéreuses plus réceptives au traitement. » Rajeunir de l’extérieur La présence du Resvératrol dans le raisin provient d’une réaction naturelle de la vigne contre le Botrytis Cinerea, parasite qui vient nécroser la plante et provoquer sa destruction. Des études épidémiologiques ont révélé son action sur les mitochondries, organites présents à l’intérieur des cellules et qui ont tendance à s’altérer au fil du temps. En boostant ces derniers, le Resvératrol permet de maintenir l’énergie des cellules ce qui en fait un anti-fatigue et anti-vieillissement majeur. En 2006, le Dr David Sinclair du département de génétique de la Harvard Médical School dévoile l’intérêt du Resvétratrol sur les gènes de la longévité aussi appelés gènes sirtuines. La stimulation de ces gènes augmenterait la durée de vie des cellules et les aiderait à se restaurer d’elle-même. Bon nombre de marques de cosmétiques se sont depuis emparés de ce polyphénol magique pour agrémenter leur gamme de soin anti-rides.     Un espoir contre le cancer Si la peau est un signe extérieur de santé, le Resvératrol intéresse la médecine pour son action contre certaines maladies modernes. Dans le cas de la lutte contre le cancer, des chercheurs ont démontré que le polyphénol freinait la division des cellules tumorales. Utilisé en complément de la radiothérapie, il permet également de rendre les cellules cancéreuses plus réceptives au... read more

Lutéine, le super Antioxydant qu’on a à l’œil !

Avec sa proche cousine la zéaxanthine, la lutéine est un pigment caroténoïde majeur qui participe à la protection de la rétine. Gros plan sur un antioxydant indispensable pour conserver longtemps la santé de vos yeux. Un risque de carence significatif La lutéine est un pigment qui fait partie de notre quotidien puisque l’industrie alimentaire l’utilise comme additif naturel pour colorer les aliments en jaune-orangé. Dénuée de toute toxicité, elle serait au contraire bénéfique pour le maintien de notre vision au fil des années. L’organisme ne peut synthétiser ce pigment tout seul et doit le puiser dans une alimentation riche en légumes jaunes et verts foncés. Les excès de la vie moderne, comme une consommation excessive de tabac et d’alcool, épuisent rapidement l’organisme qui doit régulièrement pomper dans les réserves. Le stress, l’allaitement ou la grossesse sont autant de bouleversements qui entraînent des carences en lutéine si on en néglige la consommation. La lutéine est présente en quantité importante dans la macula qui est située au centre de la rétine. Elle joue un rôle de protecteur contre la lumière bleue, ce qui pourrait lutter contre l’émergence de certaines maladies des yeux liées à l’âge. Un soutien pour la santé des yeux La dégénérescence maculaire (DMLA) est une maladie liée à l’âge caractérisée par une altération significative de la macula. Cette zone de la rétine a une fonction importante puisqu’elle permet à l’œil d’effectuer une différenciation des couleurs. Les premiers symptômes se manifestent par une vision courbe des lignes et une tache noire qui survient au centre de la vision. En pigmentant la rétine, la lutéine et la zaxanthine permettent de diminuer les risques de DMLA... read more

Curcumine, un Espoir naturel contre le Cancer

Principe actif du Safran des Indes, la curcumine intéresse désormais la littérature scientifique pour ses vertus anti-inflammatoires et son rôle protecteur du cancer. Gros plan sur un nutriment vertueux sur lequel repose désormais les nouveaux espoirs de la médecine de demain. « La curcumine aurait un effet non négligeable sur les maladies dites de civilisation très présentes dans nos sociétés. » Une épice ancrée dans les traditions La Curcumine est le composant majeur du curcuma, pigment qui donne au curry cette couleur jaune-dorée si singulière. Indispensable à la cuisine traditionnelle indienne, cet alicament naturel est également lié depuis plusieurs siècles aux médecines traditionnelles orientales qui ont saisi bien avant nous les vertus thérapeutiques de la curcumine. Pour la population indienne, son action anti-inflammatoire majeure en fait un allié quotidien contre les infections courantes qui peuvent affecter la santé. Le curcuma présente également l’avantage d’être une épice économique et cultivable dans toutes les régions chaudes du monde. Dénuée de tout effet secondaire, une prise de ce nutriment même à des doses très élevées n’a révélé aucun risque de toxicité pour l’organisme. La curcumine aurait un effet non négligeable sur les maladies dites de civilisation très présentes dans nos sociétés. Grâce à une consommation journalière de l’épice, l’Inde comptabilise en moyenne 10 fois moins de cancer du sein, des poumons ou du rein. Les indiens sont aussi 4.4 fois moins touchés par les maladies neurodégénératives type maladie d’alzheimer par rapport aux populations occidentales. Un intérêt de la science grandissant C’est en 1937 que la revue scientifique The Lancet révèle ses premières études sur les bienfaits de la curcumine sur la santé. En plus... read more

Le Bain de Bouche ancestral Ayurvédique

Il a été prouvé que notre flore intestinale est le siège de 80% de notre système immunitaire. Si nos intestins restent le miroir de notre santé, la médecine ayurvédique a révélé un procédé de guérison simple basé sur un usage quotidien d’huile de tournesol ou de sésame en gargarisme. Flore intestinale, berceau de notre immunité Le bain de bouche à l’huile, hérité des méthodes de santé ayurvédiques, est particulièrement recommandé pour les individus souffrant de troubles dentaires chroniques et d’une altération importante de la flore intestinale. Cette méthode simple à appliquer est déjà utilisée dans certains pays de l’Inde et de l’Europe de l’est, où elle fut popularisée en 1990 par l’oncologue et bactériologue ukrainien (…)     Lire la suite de l’article sur le site Féminin... read more

L'Astaxanthine, Gorgez-vous de Soleil avant l'été

Fabriqué par l’algue Haematococcus pluvialis, l’astaxanthine est un antioxydant majeur pour préparer la peau aux agressions des rayons du soleil. Gros plan sur ce nutriment santé indispensable pour appréhender efficacement l’arrivée de l’été.   Il était une fois l’astaxanthine L’astaxanthine fait partie de la famille des caroténoides, nutriments indispensables pour lutter contre les menaces de certains radicaux libres et protéger efficacement  nos cellules. Ce pigment de couleur rose va être sécrété par les micro-algues afin de les protéger du stress lié à la déstruction de leur environnement. Par l’intermédiaire du zooplancton qui se nourrit de ces algues, l’astaxanthine va remonter tout le long de la chaine alimentaire jusqu’à d’autres espèces telles que la crevette, le saumon ou le flamant rose. La présence d’astaxanthine dans leur organisme est alors révélée par cette couleur rosée si spécifique à ces animaux. Présent en excès dans les muscles du saumon, l’astaxanthine pourrait être à l’origine de l’extraordinaire capacité des poissons à remonter les rivières à contre-courant sur plusieurs kilomètres. Cet exploit de la nature a encouragé des chercheurs japonais à entrevoir le pouvoir oxydatif du nutriment  sur le sujet humain.   L’allié privilégié de la vision et de la peau L’astaxanthine est un antioxydant qui lutte contre les radicaux libres, en particularité contre l’oxygène singulet qui est responsable des effets désastreux des rayons UV sur l’organisme. Une peau non préparée aux agressions du soleil se manifeste à long terme par l’apparition de taches, rides ou formes variées de cancer. L’oxygène singulet provoque également des troubles de la vue importants, tels que la fatigue oculaire, la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou la cataracte. Or, chacun... read more

Spiruline, l’Algue de l’abondance Nutritionnelle

La spiruline, algue bleue-verte à la présence séculaire, est connue pour son incroyable richesse en micronutriments et sa teneur intéressante en protéines hautement biodisponibles. Gros plan sur un complément alimentaire qui pourrait bien être un allié privilégié de notre immunité … Phycocyanine, l’incroyable pigment bleu La spiruline se caractérise par sa couleur si singulière, qu’elle doit à la présence d’un pigment bleu appelé phycocyanine qui représente près de 15% du poids de la micro-algue. Ce pigment intéresse désormais les scientifiques, dont les premières études révèlent l’intérêt thérapeutique, ayant la capacité de stimuler les cellules souches de la moelle osseuse. Près de 270 enfants de Tchernobyl, anémiques et immunodéprimés à cause des radiations, avaient déjà pu bénéficier des bienfaits de la spiruline pour remonter leur production de globules rouges et blancs. Aujourd’hui encore, les études révèlent une action anti-inflammatoire deux fois plus efficaces que certains anti inflammatoires de synthèse comme le Vioxx, retiré du marché pour ses effets secondaires mortels. Les personnes séropositives pourraient aussi bénéficier des vertus de l’algue bleue-verte grâce à son action anti-oxydante majeure. Le complément anti-malnutrition par excellence Si cette micro-algue ne cesse de faire parler d’elle, c’est avant tout pour ses propriétés nutritives incontestables. Au delà du phycocyanine dont nous venons d’énumérer les vertus, la spiruline est forte de sa teneur en fer, en acides aminés qui diminuent la sensation de faim, et en méthylcobalamine qui est une forme active de la vitamine B 12 souvent défaillante chez les végétaliens. La provitamine A, protectrice de la vision et de la peau rentrent aussi dans sa foisonnante composition. L’Organisation Mondiale de la Santé admet que sa richesse en protéines et nutriments... read more

La Méthode Kousmine : bien se Nourrir pour Guérir !

Disparue il y a 22 ans, Catherine Kousmine nous laisse en héritage des années de recherches qui viennent prouver le lien fondamentale entre santé et alimentation. Retour sur le parcours d’une visionnaire d’exception qui inspire toujours aujourd’hui… A la conquête du cancer Née en Russie en 1904, Catherine Kousmine obtient un doctorat en Médecine en 1928 avec la distinction de « Lauréate de la Faculté de Lausanne ». Spécialisée en pédiatrie, la jeune médecin entame une carrière en Suisse où elle est amenée à prendre en charge de jeunes enfants souffrant de cancers évolutifs. Dans les années 40, ce mal est un véritable fléau, ce qui l’oblige à entreprendre des recherches poussées pour parvenir à comprendre la maladie. Aidée d’un chimiste et  d’un pharmacien, elle installe dans son propre appartement un laboratoire où elle élève des souris sur lesquelles sont greffées des tumeurs. Elle ira chercher à l’institut Pasteur des femelles de race pure, porteuses à 90% d’un cancer des mamelles dès l’âge de 4 mois. Tandis que les souris à Pasteur sont nourris avec des aliments en comprimé, le Dr Kousmine décide plutôt d’alterner entre nourriture naturelle (pain, légumes, fruits) et comprimés alimentaires. L’expérience révélera une chute de 50% des cancers chez les souris, preuve que la relation entre alimentation et maladie est une voie à envisager. Un lien entre maladie et alimentation Pour soutenir cette hypothèse, Catherine Kousmine travaille sur la médecine « orthomoléculaire », en rapport avec les molécules qui composent le corps. Au fil de ses recherches, elle constate que les souris porteuses d’une tumeur « naturellement » sont beaucoup plus résistantes à l’ingestion de toxiques, qui tuent les autres souris non... read more

Aromathérapie: pour une Approche Globale de la Santé

Isabelle Lemoine a le sens des essences et le goût des énergies qui guérissent. Rencontre avec une aromatologue passionnante qui nous offre sa vision d’une approche globale de la santé… « Les huiles essentielles me servent de support, de traduction matérielle de l’émotion. » 1/ Aromatologue, formatrice en radiesthésie et Reiki… autant de techniques ancestrales que vous pratiquez et qui abordent l’état du patient dans sa globalité. Pouvez-vous nous raconter comment l’apprentissage de ces différentes thérapeutiques s’est imposé dans votre vie. J’ai travaillé de 1993 à 2005 dans la grande distribution au sein d’une entreprise allemande, dans un univers où la pression est permanente. J’ai commencé un travail de développement personnel en 1994 car la charge de travail m’imposait toujours d’être à la limite de mon potentiel. J’ai alors commencé par le Yoga puis le Taï chi. En 1998, j’ai fait de la sophrologie de groupe. Depuis j’ai toujours continué à travailler sur moi.    Après 10 ans de bons et loyaux services, je me suis posée la question : est ce que gagner des 0.10 % d’amélioration de conditions est important ? La réponse qui s’est imposée à moi etait NON. Ce questionnement existentiel a démarré pendant ma grossesse. Après mon accouchement, je me suis tournée dans un premier temps vers la kinésiologie. Le Reiki est venu à moi lors de cette formation. Une des  personnes présentes m’a conseillé l’apprentissage du Reiki. Or tout un système de croyances était en train d’être chamboulé. J’ai attendu quelques mois avant de rencontrer la personne qui m’a initiée au Reiki. Dès la première initiation, j’ai senti comme un appel à être moi-même enseignante. J’ai mis 7... read more

L’Hirudo-Thérapie, Retour d’une Médecine Ancestrale

L’hirudo-thérapie est un mode de soin ancestral longtemps écarté par la médecine moderne. A l’heure où elle tend à regagner en visibilité, une thérapeute nous fait partager son amour pour cette technique trop vite oubliée… « L’hirudo-thérapie m’a fait prendre conscience qu’on est un grand Tout avec la Nature. Que des Êtres si petits qu’ils soient, peuvent, en complémentarité, agir considérablement sur notre bien-être. » L’hirudo-thérapie est une thérapie ancestrale connue de toutes les cultures mais qui a beaucoup perdu en visibilité. Pouvez-vous nous expliquer ce dont il s’agit et comment cette méthode de soin naturel est rentrée dans votre vie ?   L’Hirudo-thérapie est le soin par les sangsues. Depuis tout temps nos ancêtres (sans avoir besoin de preuves scientifiques) s’en servaient car ils savaient les bienfaits de la salive des sangsues. Les sangsues étaient surtout utilisées pour des troubles sanguins(phlébites, hémorroïdes, aménorrhée…). Par la suite, elle a été abusivement utilisée pour les saignées et pour toutes les maladies, époque à laquelle le Dr Broussais conseillait la pose de 80 à 100 sangsues par patient-contre 6 à 8 maxi aujourd’hui- ce qui provoqua en France un massacre de 30 millions de sangsues par an entre 1800 et 1850! Par la suite, les sangsues ont été délaissées au profit de la médecine moderne…puis furent réintroduites fin 20ème siècle car les médecins/professeurs en médecine/chirurgiens redécouvraient les bénéfices de leur salive. Suite à un problème aux genoux, j’ai « médité » sur mon cas…le magnétisme me soulageait mais l’opération était évidente. C’est ainsi que le mot « sangsue » m’est parvenu et que  j’ai commencé à effectuer des recherches.  J’ai découvert que certains hôpitaux les utilisent toujours-notamment en chirurgie reconstructrice-mais que « personne ne sait »…que les sangsues étaient remboursées... read more

Parole de thérapeute: le Statut des Médecines alternatives en France

Sur la question du statut des médecines non conventionnelles en France, chacun aurait son mot à dire. Rencontre avec un thérapeute en naturopathie qui nous a offert son point de vue sur la question…   Entretien avec Jean Marie Ramat,  naturopathe, formé à l’iridologie, l’homéopathie uniciste et la thérapie Séquentielle du Dr Jean Emilger à Lyon et en région des Hautes-Alples : « Personnellement en tant que Naturopathe-Iridologue pratiquant l’homéopathie Uniciste et la Thérapie Séquentielle du Dr ELMIGER je suis contre, actuellement, la reconnaissance de notre métier ! Et je rejoins l’analyse de notre Maître Pierre Valentin MARCHESSEAU, père de la Naturopathie qui  était contre cette reconnaissance de notre métier de Naturopathe ; parmi les arguments qu’il développait, il disait : 1°) Être reconnu, ce serait être encadré, surveillé dans l’application de nos méthodes et techniques, mais aussi limité sur l’éventail de ces dernières. 2°) C’était aussi le risque probable de  descentes inopinées  dans nos cabinets de consultation… 3°) Il disait encore : Comment  être « jugé » sur nos connaissances par des personnes qui sont aux antipodes de ces connaissances ? Et c’est ce dernier point qui est fondamental! La naturopathie est classée « médecine traditionnelle » par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 1970 et « médecine non conventionnelle » par les instances communautaires depuis la résolution Lannoye/Collins du 28 mai 1997. La profession est aussi répertoriée par le Bureau International du Travail de l’O.N.U. La profession de naturopathe non-médecin n’est pas légiférée en France par un texte de loi (vide juridique), contrairement à de nombreux pays européens. Cela n’empêche toutefois pas le naturopathe d’exercer sa profession et d’être invité, donc reconnu, à cotiser aux... read more

Cosmétiques et Poison : l’Enquête Vérité de Rita Stiens

Le marché de la cosmétique ne s’est jamais aussi bien portée. Omniprésence des campagnes publicitaires, formules miracles et promesses de jeunesse éternelle… Dans son ouvrage Vérité sur les cosmétiques, la journaliste allemande Rita Stiens nous éclaire sans concessions sur ce que valent vraiment nos soins quotidiens…. Vérités sur les cosmétiques Les cosmétiques font partie de notre quotidien, premier réflexe de la journée pour nous offrir bien-être et assurance. Les marques se multiplient autant que les promesses, celles d’une peau lisse pleine de santé, rajeunie et hydratée. Comment ne pas succomber au packaging attrayant, aux parfums gourmands et aux formules aguicheuses. Si la cosmétique manque parfois de transparence, Rita Stiens nous offre un ouvrage vérité sur la composition de nos produits, les marques à bannir et celles à privilégier. Une recherche de transparence Rita Stiens est une ancienne rédactrice en chef dans un magazine féminin allemand. Si elle n’en est pas à son premier ouvrage sur les cosmétiques, c’est que la plupart de nos soins quotidiens abondent en substances cachées très toxiques. Législation laxiste, publicité mensongère, composants chimiques bon marché… Les marques de soin plus ou moins prestigieuses ont fait de la cosmétique un marché rentable où la concurrence est exponentielle. En pensant chérir notre épiderme par des crèmes « miraculeuses », il n’est pas rare que celui-ci soit au contact de plus de 300 substances chimiques particulièrement agressives. Parmi les questions abordées… Si nous prenons du recul sur ce que les produits tentent de nous faire croire par leur slogan racoleur, de nombreux questionnements peuvent alors surgir d’eux mêmes. Les produits anti-rides peuvent-ils tenir véritablement leurs promesses? Les produits biologiques nous assurent-ils... read more

Virginie Parée et l’Alimentation Santé en Pratique

Si l’influence de l’alimentation sur l’équilibre de santé est un fait avéré, il est parfois difficile d’être à l’écoute de son corps tout en faisant rimer bien être et plaisir du palais. Dans son ouvrage L’alimentation Santé en pratique, Virginie Parée nous offre enfin les clés du manger sain et équilibré… Les ravages de l’alimentation industrielle  Notre course après le temps a facilité l’émergence d’une industrie agro alimentaire omniprésente dans nos choix alimentaires. Réduit à l’état de tube, il est d’usage de remplir notre organisme plutôt que le nourrir raisonnablement et en conscience. Le savoir culinaire ancestral n’a pas résisté à l’ère de l’industrialisation, prenant à témoin nos estomacs malades d’être trop assistés. Les rayons des supermarchés abondent en produits transformés dont l’intérêt nutritionnel est réduit à néant. Ces aliments raffinés à l’extrême contiennent des additifs ou autres conservateurs nocifs pour notre santé. L’excès de sel , de sucre ou de gluten ne sont pas sans lien avec des problèmes de surpoids, d’intolérances alimentaires et de maladies inflammatoires chroniques qui gangrènent nos sociétés. Mangez vivant: le choix de la cohérence Virginie Parée nous propose de revenir aux fondements d’une alimentation authentique profitable à l’équilibre de l’organisme. Elle propose un guide simple et coloré pour répondre aux problématiques globales et individuelles de notre alimentation moderne. Porosité intestinale, surpoids, acidité, fatigue…autant de déséquilibres qui doivent être pris en charge par une alimentation personnalisée et adaptée. Sous forme de menus simples et variés , l’auteur nous régale de recettes basifiantes, sans gluten, sans laitage pour les plus fragiles d’entre nous. Inutile de succomber à la privation des régimes quand les bonnes associations alimentaires nous... read more

Ordre et Désordres: Les Dessous d’une Médecine autoritaire

8 novembre 2013: Sylvie Simon tirait sa révérence à l’âge de 86 ans laissant derrière elle une lutte acharnée pour dénoncer les travers de notre système de santé. La journaliste engagée venait de publier « Ordre et Désordre », un essai sur une médecine « de masse » fondée sur la rentabilité. « Toute personne ayant du pouvoir est portée à en abuser ».   (Montesquieu) La Nature n’est pas rentable! Vive la chimie! La Nature étant notre bien le plus précieux, il est heureusement interdit aujourd’hui de breveter le vivant pour se l’approprier à des fins commerciales. Face à cette évidence, les laboratoires pharmaceutiques n’ont aucun intérêt à financer un remède à base de plantes que la concurrence ne tarderait pas à copier aussitôt. Les laboratoires créent alors une molécule chimique inédite qu’ils vont ensuite pouvoir breveter et commercialiser pendant les vingts prochaines années jusqu’à devoir en repenser une nouvelle. Vingts années de prospérité financière pour une molécule qui n’est souvent pas plus efficace que la précédente quand elle ne se révèle pas également plus dangereuse pour la santé. Les Pr Even et Debré ont tenté à cet égard d’alerter l’opinion publique dans leur Guide des 4000 médicaments inutiles,  ce qui leur a valu une suspension immédiate de l’exercice de leur fonction. A ce jour, 50% des médicaments n’auraient aucune utilité et 20% d’entre eux présenteraient des risques importants pour la santé, . L’ère du Tout médicament reste infiniment lucrative Il est aujourd’hui reconnu que la France reste l’un des plus gros pays consommateurs de médicaments en Europe. L’agonie financière de la sécurité sociale depuis bon nombre d’années suffirait presque à en témoigner. Parmi une palette de stratégies marketing détenues par les... read more

Monsanto ou l’aberration Morale d’un empire Criminel

Plus d’un siècle que le Géant américain Monsanto a changé le cours de l’histoire pour nous laisser en héritage un monde exsangue et défiguré. Historique d’une firme crapuleuse que le scandale n’a pas encore réussi à endiguer. A l’aube américaine de l’année 1902, le chimiste John Francis Queeny révèle aux yeux d’un monde assoiffé de progrès le monstre semencier qui va pouvoir améliorer considérablement son existence. C’est ainsi que Monsanto s’engouffre dans l’histoire des hommes jusqu’à devenir le symbole de l’alimentation industrielle et de l’agriculture pétrochimique. Les prémices d’un règne meurtrier L’entreprise Monsanto se spécialise dès ses débuts dans la fabrication de produits chimiques comme le PCB, lubrifiant et isolant toxique qui sera classé parmi les polluants organiques persistants éminemment dangereux pour la santé. Le PCB a l’inquiétante particularité de s’infiltrer dans les tissus vivants sans jamais pouvoir être naturellement dégradé. C’est dans la petite ville américaine d’Anniston que le produit va tout d’abord être fabriqué et massivement déversé pendant quarante ans dans le petit canal qui la traverse. Monsanto sait que les vapeurs de PCB tuent les ouvriers qui le manipulent ou provoquent une maladie de peau souvent irréversible appelée chloracné. Ces conséquences désastreuses sont même inscrites dans des notes secrètes datant de 1937 retrouvées dans les archives de l’entreprise. Dès les années 1990, ce sont les habitants d’Anniston qui commencent à souffrir de pathologies lourdes allant de malformations congénitales à des cancers relativement meurtriers. Au moment où la population se meurt, Mosanto achète le silence des malades en proposant 1 millions de dollars aux habitants des quartiers affectés. En 1966, le chercheur suédois Soren Jensen découvre des... read more

L’industrie Pharmaceutique ou le Mensonge institutionnalisé

Si les progrès de la pharmacopée actuelle demeurent incontestés, l’avalanche de scandales qui touche l’industrie pharmaceutique fait état d’un manque de transparence qui va contre l’intérêt de la santé publique. Analyse d’une marchandisation croissante qui menace dangereusement l’équilibre de notre système de santé… Énième pavé jeté dans la mare du grand flou des compagnies pharmaceutiques, le philosophe et historien Mikel Borch Jakobsen éclabousse la blancheur immaculée d’un système de santé décidément à la dérive. L’ouvrage définit ses intentions dans un titre évocateur, Big Pharma, comme pour évaluer le colosse vertigineux qu’il est sur le point d’ébranler. Il faut dire que l’auteur a su s’entourer des personnalités les plus averties sur le sujet pour en retirer des témoignages justes et étayés. Médecins, experts en santé publique, ex-directeurs de communication de grands laboratoires, lanceurs d’alerte… les langues se délient d’un silence qui a trop duré dans une seule et même perspective: dénoncer un système où les intérêts financiers ont pris cruellement le dessus sur ceux de la santé publique et des millions de patients qui en dépendent.     Des études scientifiques volontairement falsifiées « La transparence de l’industrie pharmaceutique s’arrête là où ses intérêts financiers commencent ». dira Philippe Masquelier, médecin généraliste et vice-président de l’association Formindep*. Ces dernière années, la nature de la médecine semble en effet avoir profondément changé. L’agonie éthique de l’industrie pharmaceutique commence par le manque de transparence dont elle fait preuve lors de la publication des résultats de ses études à la communauté médicale et scientifique. On déplorera en effet que la majorité des laboratoires publient eux-mêmes des données scientifiques sur les médicaments dont ils sont les fabricants sans avoir... read more

Consommez-vous assez de Vitamines Liposolubles ?

Chacun sait qu’une alimentation carencée en vitamines peut être préjudiciable pour l’équilibre de notre organisme. Mais connaissons-nous vraiment le rôle que chacune tient dans le maintien de notre santé? Vitamine A, D, E, K: A quoi servent les vitamines liposolubles? Les vitamines sont des substances indispensables aux fonctions vitales mais dont l’organisme ne peut faire la synthèse lui même. Il devra alors puiser ces précieux nutriments dans une alimentation vivante, naturelle et variée. Les vitamines liposolubles sont au nombre de quatre et ont la particularité d’être solubles dans les lipides.   La Vitamine A ou vitamine de la croissance Rôle: La vitamine A est une vitamine particulièrement indispensable pendant toute la période de l’enfance puisqu’elle intervient dans le processus naturel de la croissance. Elle joue également un rôle particulier dans la construction des muqueuses de la peau ainsi que dans la synthèse des pigments visuels des cellules de la rétine. Ses effets bénéfiques sur la santé: La vitamine A apportée en quantité suffisante évite les maux de tête ainsi que le gonflement anormal des seins. Elle permet également de renforcer l’immunité et d’être plus robuste face aux maladies. Les effets d’une carence: Les carences sont rares car elle est stockée par le foie et ses réserves peuvent suffire à l’organisme pendant plusieurs mois. La vitamine A ayant un rôle majeur dans la santé de la vision et de l’épiderme, une altération de la muqueuse de l’œil et une sécheresse de la peau peuvent alors être constatées. Où peut-on trouver la vitamine A: Elle se trouve majoritairement dans une alimentation carnée mais également dans bon nombre de végétaux: Légumes verts, Carotte,... read more

Gérer ses Émotions avec les Fleurs de Bach – Partie 3

Le Docteur Edward Bach a réuni sa sensibilité et son amour de la nature dans la confection de 38 élixirs floraux capables d’harmoniser le corps, l’âme et le mental. Analyse de quelques potions qui viendront apaiser vos petites névroses du quotidien.   Les Fleurs de Bach de N à U Noyer se destine aux âmes qui souffrent d’une sensibilité excessive aux événements de l’extérieur. Une pensée, une tension, un climat néfastes peuvent les rendre très vulnérables sur le plan émotionnel. Noyer permettra d’affronter sereinement les influences extérieures sans se laisser submerger par ses perceptions négatives. Olivier vient en aide aux personnalités traversant une période d’épuisement mental et physique délicate. Olivier leur permettra de sortir de ce burn-out passager pour retrouver à nouveau l’énergie d’affronter les aléas du quotidien. Orme s’adresse aux personnalités qui subissent un  fort découragement devant une épreuve aussi infime soit-elle. Orme leur offrira la possibilité de surmonter la difficulté avec courage et détermination sans plier devant l’adversité. Pin Sylvestre sera utilisé par les personnes qui ont tendance à se maintenir dans la culpabilité pour eux-même et pour les autres. Pin Sylvestre leur offrira un regard nouveau sur leurs actes et leurs qualités afin de soulever les blocages qui les empêchent d’avancer. Plumbago aide les personnalités à qui la confiance manque au point de devoir toujours considérer l’avis d’un tiers. Plumbago leur permettra de se fier davantage à leur instinct afin d’acquérir indépendance et sagesse. Pommier Sauvage est idéal pour les personnalités qui ressentent un dégoût profond de leur être, de leurs imperfections et de leurs péchés. Pommier Sauvage les aidera à purifier leur âme et à accéder à... read more

Gérer ses Émotions avec les Fleurs de Bach – Partie 2

Le Docteur Edward Bach a réuni sa sensibilité et son amour de la nature dans la confection de 38 élixirs floraux capables d’harmoniser le corps, l’âme et le mental. Analyse de quelques potions qui viendront apaiser vos petites névroses du quotidien.   Les fleurs de Bach de E à M Eau de roche est adaptée aux personnalités qui vivent dans une rigueur extrême afin de s’imposer en modèle pour les autres. L’eau de roche leur permettra d’utiliser cette discipline pour atteindre des sommets tout en sachant garder une certaine légèreté dans la vie. Églantier vient en aide aux âmes lasses et apathiques qui ne trouvent plus l’énergie nécessaire pour affronter le quotidien. Elles pourront alors retrouver le goût de vivre et s’ancrer davantage dans les joies simples de l’existence. L’Etoile de Bethléem se destine aux personnes qui ont connu des souffrances physiques ou émotionnelles très fortes. Elle les aidera à surmonter le choc et à pouvoir s’autoriser de nouveau à être heureux. Folle Avoine va aider les personnalités dissipées qui ne parviennent pas à organiser de façon cohérente leur existence. Folle Avoine permet de ne plus se disperser et de savoir enfin discerner ses objectifs précis. Gentiane s’adresse aux individus qui manquent cruellement de confiance face aux situations de tous les jours. Gentiane permettra de calmer les doutes, les angoisses et le découragements pour savoir avancer plus sereinement. Hélianthème sera d’un grand secours en cas de situation de crise soudaine et intolérable. Une panique  liée à la maladie, la perte d’un emploi, ou tout autre situation qui implique un changement brutale et effrayant. Hélianthème permettra aux personnes de retrouver une belle énergie pour... read more
Page 12 sur 13« Première page910111213