Comment adopter un mode de vie écolo en 3 étapes

Comment adopter un mode de vie écolo en 3 étapes

De nos jours, avoir un mode de vie écolo attire souvent railleries et moqueries. De plus en plus de consomm’acteurs aimeraient pourtant sauter le pas pour transformer leur vie au quotidien et améliorer leur environnement.
Le choix de l’écologie et du développement durable n’est ni un caprice ni une lubie. Beaucoup d’entre-nous ressentent cette transition intérieure et l’urgence de changer ses habitudes de vie sans savoir quels chemins emprunter. Pour y voir plus clair, je vous partage volontiers les 3 étapes majeures que nous avons mises en place pour tendre vers un mode de vie écolo. Ces conseils sont des portes d’entrée importantes pour préserver notre environnement.

1- Végétaliser son alimentation

« Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde seraient végétariens ». Plus qu’un choix de raison, notre entrée dans le végétarisme fut avant tout un choix du cœur. Nous avions évidemment conscience de l’empreinte écologique de la viande, dont la production détruit notre environnement et participe au changement climatique.

Nous connaissions la responsabilité d’une consommation excessive de viande sur l’émergence de maladies dites de civilisation. Cette prise de conscience globale n’en demeurait pas moins dominée par un sentiment compassionnel accru pour ces milliards d’animaux décimés chaque année. Course au profit, abattage de masse, exploitation forcenée… il nous est toujours apparu que des gestes simples restaient le seul moyen d’endiguer un système décadent.

L’expérience du végétarisme a aussi eu une répercussion sur nos existences à bien des niveaux, dont ces 3 avantages prédominants.

  • Une très nette économie sur le budget course
  • Un mieux-être physique et psychologique
  • Une variété des aliments et des saveurs

2- Porter une vision décroissante

Lorsque l’on parle de décroissance, beaucoup s’imagine la caricature du zadiste vomissant le système dans son intégralité. Pourtant, remettre en question une société productiviste et essoufflée est le terreau d’une réflexion neuve pour penser le monde de demain.

Cette société, où se percutent frustrations et gaspillages, a surtout conduit à faire de nous des matérialistes sans âme. C’est une des raisons qui nous a poussés à nous inscrire dans un réseau d’achat direct aux producteurs.

S’inscrire dans une AMAP est une démarche de consommation durable qui favorise une vraie notion de transparence. Elle est une solution aux problèmes économiques rencontrés actuellement par nos agricultures en leur permettant d’être rémunérés au prix juste. Favoriser l’agriculture locale fait partie de ces petits gestes qui luttent contre le réchauffement climatique.

De la même manière, nous avons aussi choisi de faire confiance à des commerces qui soutiennent le développement durable dans la consommation. Ainsi, une épicerie zéro déchet permet d’avoir accès à des produits au poids, sans emballages superflus. Ce système réduit le gaspillage alimentaire et les déchets ménagers. Vous pouvez même choisir les mouchoirs en tissus ré-utilisables de Caroline pour réduire vos déchets.

Là encore, de multiples bénéfices peuvent être retirés comme :

  • Une consommation cohérente qui limite les tentations
  • Une implication active dans l’économie locale
  • Un accès à des produits de qualité qui aident les petites entreprises
  • Moins d’achats superflus qui conduisent à de vraies économies.

3- Favoriser le « Fait-Maison »

La société consumériste dans laquelle nous évoluons nous assiste sur tout. Un des moyens de protéger notre environnement est de réapprendre à faire certaines choses par nous-mêmes. Plus qu’une simple mode, le retour au « fait-maison » s’inscrit dans une démarche de développement durable et d’autonomie.

Vous avez envie d’une quiche et votre frigo déborde de pâtes industrielles ? Prenez le temps de faire la pâte vous-même et constatez à quel point on peut être autonome et créatif. Réapprendre à cuisiner simplement par soi-même, fabriquer son baume à lèvres ou son nettoyant multi-usage naturel…Ces habitudes de vie simples et rapides permettent un regain de confiance en soi tout en générant du lien.

De nombreuses plateformes de prêts et d’échanges fleurissent sur la toile en ce moment comme MyTroc. Ils sont, à mon sens, des espaces qui repenseront les rapports marchands de demain tout en montrant des bénéfices multiples pour l’environnement :

  • Un retour au partage et à la gratuité
  • Faire des économies durables en évitant les achats inutiles
  • Réintégrer une forme d’autonomie jour après jour
  • Favoriser les liens sur la base d’échanges constructifs et ludiques

Les autres actions de développement durable

Ces trois portes d’entrée vers un mode de vie écolo ne doivent pas être considérées comme l’unique voie. D’autres citoyens peuvent privilégier la transition énergétique en faisant le choix des énergies renouvelables. Il existe même des solutions qui permettent de produire, soi-même, ses propres énergies renouvelables pour sa consommation domestique.

De multiples actions sont possibles également : le choix d’une mobilité sans carbone, des gestes écologiques quotidiens pour réduire sa consommation d’eau ou d’énergie, l’adoption de produits de seconde main ou l’utilisation de produits naturels pour l’entretien de sa maison.

Un mode de vie écolo pour tous ?

Ces actions doivent correspondre à un cheminement bienveillant pour nous, notre entourage et notre environnement. Une chose est certaine : on peut vivre autrement, on peut vivre avec moins sans ressentir la peur du manque ou la frustration.

La protection de notre environnement n’est pas une option et peut se faire en améliorant notre vie quotidienne. De nombreuses initiatives, actions et entreprises existent et la plateforme Eco-Reso aide à les trouver.


4 Comments

  1. Magnifique article…

    Reply
    • Merci beaucoup Magali. Votre commentaire nous touche beaucoup ! 🙂

      Reply
  2. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog dans un petit magazine qui se nomme Naturelles et je suis sous le charme, votre article me touche de très près car il reflète ce que je vis en ce moment , votre article est si encourageant ! et si bien écrit merci !
    Marie

    Reply
    • Que dire … je suis très touchée par votre commentaire Marie ! Un grand merci à vous !

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *