L’Hirudo-Thérapie, Retour d’une Médecine Ancestrale

L’Hirudo-Thérapie, Retour d’une Médecine Ancestrale

L’hirudo-thérapie est un mode de soin ancestral longtemps écarté par la médecine moderne. A l’heure où elle tend à regagner en visibilité, une thérapeute nous fait partager son amour pour cette technique trop vite oubliée…

« L’hirudo-thérapie m’a fait prendre conscience qu’on est un grand Tout avec la Nature. Que des Êtres si petits qu’ils soient, peuvent, en complémentarité, agir considérablement sur notre bien-être. »

L’hirudo-thérapie est une thérapie ancestrale connue de toutes les cultures mais qui a beaucoup perdu en visibilité. Pouvez-vous nous expliquer ce dont il s’agit et comment cette méthode de soin naturel est rentrée dans votre vie ?

 

L’Hirudo-thérapie est le soin par les sangsues. Depuis tout temps nos ancêtres (sans avoir besoin de preuves scientifiques) s’en servaient car ils savaient les bienfaits de la salive des sangsues. Les sangsues étaient surtout utilisées pour des troubles sanguins(phlébites, hémorroïdes, aménorrhée…). Par la suite, elle a été abusivement utilisée pour les saignées et pour toutes les maladies, époque à laquelle le Dr Broussais conseillait la pose de 80 à 100 sangsues par patient-contre 6 à 8 maxi aujourd’hui- ce qui provoqua en France un massacre de 30 millions de sangsues par an entre 1800 et 1850! Par la suite, les sangsues ont été délaissées au profit de la médecine moderne…puis furent réintroduites fin 20ème siècle car les médecins/professeurs en médecine/chirurgiens redécouvraient les bénéfices de leur salive.
Suite à un problème aux genoux, j’ai « médité » sur mon cas…le magnétisme me soulageait mais l’opération était évidente. C’est ainsi que le mot « sangsue » m’est parvenu et que  j’ai commencé à effectuer des recherches. 
J’ai découvert que certains hôpitaux les utilisent toujours-notamment en chirurgie reconstructrice-mais que « personne ne sait »…que les sangsues étaient remboursées jusque dans les années 70 en France!…Que les sangsues sont des êtres extrêmement sensibles, ne vivant en effet que dans certaines eaux douces et mourant dans l’eau du robinet ou autre eau de source non conseillée)….
Lorsque j’ai demandé à mon chirurgien s’il pouvait m’en poser pour voir si l’on pouvait repousser l’opération, celui-ci fut surpris que je sois au courant…Il me répondit qu’elles ne sont utilisées que pour des cas tels qu’hématomes importants ou hémorragies internes/chirurgie reconstructrice. Il me dit également que je pouvais essayer cette thérapeutique en privé. Je fus confrontée à un problème majeur : Il était difficile en effet de trouver un thérapeute compétent proche de chez moi, et les soins en milieu hospitalier coûtaient extrêmement chers. La seule solution que j’ai trouvée fut de m’y former moi même. En temps qu’aide-soignante de métier, le milieu de la santé est un univers qui me touche particulièrement.
_

Si l’Hirudo-thérapie est efficace, le contact avec le parasite peut provoquer un sentiment de répulsion chez certains malades. Comment pourriez-vous rassurer les plus réticents? 

Aujourd’hui, on commence heureusement à reparler des sangsues.Ce qui déboute les gens avec qui j’en parle, c’est surtout l’idée qu’un parasite les morde. Or, ce n’est qu’une peur construite de toute pièce pas la vision qu’en offre les médias. A la télévision, on les montre toujours en lieu tempéré et les sangsues ont l’air très longues alors qu’en réalité, on doit les conserver au frais.  Elle se mettent ainsi en hibernation, prennent la forme d’une olive et sont donc très petite lors de la pause! On doit absolument cesser cette désinformation qui amplifie le sentiment depeur ! La morsure est équivalente à une piqûre d’acupuncture ou de moustique…elle ne dure qu’un instant et est vite anesthésiée grâce aux anti-inflammatoires puissants injectés par leur salive…
_

Vous exercez la profession d’aide soignante en plus de votre pratique de l’hirudo-thérapie. Est-il évident d’évoquer cette thérapeutique naturelle avec les professionnels de la médecine conventionnelle aujourd’hui ?

Je n’en parle pas à mon travail car il m’est interdit de le faire dans ce milieu (close signée)…et je tiens toujours à faire la part des choses: il y a le métier d’aide-soignante que j’aime (je ne considère pas cela comme un travail d’ailleurs) et mon métier de thérapeute qui me tient à Cœur à côté.  Je m’efforce simplement de faire prendre conscience aux gens qu’il existe des solutions plus naturelles que l’auto-médicamentation et que ces techniques « douces »  peuvent être aussi de formidables compléments à la médecine conventionnelle (Je tiens néanmoins à rappeler qu’il ne faut en aucun cas arrêter un traitement médical sauf avis du prescripteur).
L’avantage de cette thérapie est que l’on se soigne naturellement, sans danger pour la santé de chaque Être.
La médecine conventionnelle reconnaît d’ailleurs le soin par les sangsues; les médecins me sourient quand je leur en parle car ils savent pertinemment ce que ces « petites bêtes » ont fait par le passé…mais ils méconnaissent les comptes rendus des études récentes menées sur les différents composants de la salive des sangsues…En tout cas, quand je leur en parle, ils ne sont pas contre cette idée. Les plus vieux médecins ont connu les sangsues et par conséquent, reconnaissent que c’est une bonne alternative pour des pathologies où la médecine a du mal à les égaler -sans effets secondaires- notamment en chirurgie et pour les arthroses….
_

A quels types de malades s’adresse l’hirudo-thérapie et pour quelles pathologies cette technique se révèle t-elle la plus efficace?  Y a-t-il des contre-indications notables à l’utilisation de ce type de soin ? 

L’hirudo-thérapie s’adresse à chaque Être, cela inclus donc nos amis les animaux!
Je précise en la Source du/des dysfonctionnements qui créé(nt) le mal-être…et les sangsues sont une bonne complémentarité au soin.
Elles sont utilisées dans de nombreux domaines et je cite quelques exemples des indications thérapeutiques de l’hirudo-thérapie en Europe:
– migraines, céphalées
– ophtalmologie (thrombose d’un vaisseau, rétinopathie, glaucome…)
– ORL (otite, acouphènes, bourdonnements…)
– cardiologie/angiologie (trouble de la circulation,hyper tension, phlébites, varices….)
– dermatologie (brûlure,eczéma, psoriasis, zona, abcès, staphylocoque doré, panaris…)
– gynécologie (syndrome douloureux prémenstruel/règles douloureuses, infection gynécologique récidivants/chroniques….)
-Traumatologie (entorses, contusion, hématome, déchirure musculaire, lésions tendineuses, rhumatismes, arthroses….)
 
En Russie, berceau de l’hirudo-thérapie, les sangsues sont utilisées à de nombreuses fins. Les médecins les posent même sur des personnes atteintes de la maladie de Parkinson et obtiennent de bons résultats…parce que là-bas, faute de revenus, les gens se soignent  » à l’ancienne » et « avec les moyens du bord »…ainsi, les hôpitaux Russes utilisent l’hirudo thérapie régulièrement car c’est une médecine reconnue. En ce qui concerne les animaux, avoir recours aux sangsues offre une bonne alternative aux soins vétérinaires souvent très coûteux.
En Europe, c’est surtout la Suisse et l’Allemagne qui en sont les précurseurs. Des hôpitaux d’hirudo-thérapie y sont même accessibles et ouverts à tous.
Les sangsues sont reconnues par la FDA aux Etats-Unis et même comme médicament en Allemagne!… A quand cela en France?…Ce serait magnifique n’est-ce pas? En attendant, je laisse les choses évoluer….
Les contre-indications absolues de l’hirudo-thérapies sont:
 
– l’hémophilie
– l’anémie sévère
– l’ulcère gastrique
-immunosuppression en raison du risque d’infection de la plaie
– allergie connue à la salive de sangsue
– thérapie avec des médicaments contenants du mercure
– cancer évolutif
– grossesse/allaitement
 
Les sangsues sont des Êtres extrêmement sensibles. Il n’en existe plus chez nous (ou peu) à cause des eaux polluées et de leur sur-exploitation au 19ème siècle.
Elles ne mordent pas (ou très difficilement) sur une peau parfumée, trop médicamentée (on doit se laver la veille ou avant le soin à l’eau, avec un savon doux ou bio et non un gel douche). Les sangsues sont à usage unique et proviennent d’un Laboratoire du sud-ouest français qui les reproduit et les commercialise en Europe et jusqu’aux Etats-Unis.

Comment parvenez vous à faire connaître l’hirudo-thérapie autour de vous et que vous a appris cette pratique sur la guérison au naturel ?

J’avoue que je n’aime pas particulièrement le terme de « guérison » car c’est une promesse trop souvent utilisée de nos jours et un peu racoleuse.  C’est un soin au naturel parce que la Terre nous offre le nécessaire pour vivre. Les scientifiques ont étudié la salive de sangsues et il s’avère qu’elle se compose d’une centaine de substances actives! vous en retrouvez aujourd’hui dans vos crèmes, vos médicaments….mais ce ne sont que les molécules extraites de la composition complexe qu’est la salive de sangsues, rien ne peut remplacer la « morsure ». Aussi apeuré que vous puissiez l’être à l’idée d’avoir mal, je réponds toujours que ça fait bien moins mal qu’une piqûre de seringue et c’est pour le meilleur de l’Être. En effet, les sangsues émettent également une certaine énergie, pas encore étudiée mais nettement ressentie par les « hypersensibles ».
Les substances principalement reconnues dans la salive de sangsues sont la sérotonine, appelée également hormone du bonheur, qu’on retrouve dans les anti-dépresseurs; la peptidase et l’hialuronidase, utilisées en cosmétiques pour leur pouvoir de dissolution du collagène local et permettant la diffusion de la substance; la caline, l’apyrase,et  l’hirudine, qui ne sont autres que de puissants anti-coagulants; l’ Egline et la bdelline, inhibiteurs de tryptase etcarboxypeptidase, hirustasine, qui sont des anti-inflammatoires; des polysaccharides permettant à la salive de se fixer dans la morsure (ce qui provoque le saignement, effet recherché du soin, car il permet l’évacuation du sang »impur »)

A l’heure où les lobbies de l’industrie pharmaceutique orientent nettement l’information, vous semblez nous faire comprendre qu’il est maintenant nécessaire de se réapproprier les clés de l’auto-guérison. Voulez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Je tiens simplement à éveiller les gens vers ce qu’ils sont et leurs capacités réelles. Chaque Être a le droit à un moment de sa vie  d’avoir mal…ce mal, c’est le mal que le Cœur leur transmet par le corps. Tout le monde a ses propres capacités et nous sommes complémentaires, il appartient à chacun d’avancer, ou non… tout le monde est Né pour accomplir quelque chose. Pour accomplir ce qu’il Est et non ce que les autres veulent qu’il soit. Chaque Être a le droit de s’exprimer et d’exister, de vivre dans le bonheur de la Vie qu’Il se créé. Je suis pour ces valeurs là et je suis très admirative et toujours surprise de voir ce que la Nature a la Force de nous apporter, que ce soit par les plantes ou par les animaux…On a tout à notre portée, à nous de nous éveiller vers cette conscience…dans cette période ou la télévision nous fait croire que tout va mal, que ce soit l’argent, le travail, le temps…il serait temps de prendre cela comme une Chance car la désinformation veut créer la peur, et la peur, c’est le mental…Or, on n’avance pas avec le mental, mais bien avec le Cœur! L’hirudo-thérapie m’a fait prendre conscience qu’on est un grand Tout avec la Nature. Que des Êtres si petits qu’ils soient, peuvent, en complémentarité, agir considérablement sur notre bien-être. Les labo ont encore le dessus et tant que les médecins accepteront le financement de leurs études par ces derniers; tant qu’ils accepteront de signer des « études » au labos (qui leur fait au moins tripler leur salaire d’étudiants), il est clair qu’ils seront dans un cercle vicieux….mais ça, c’est un autre sujet, et je suis consciente que ce que j’écris est un pavé dans la mare….mais il est bien temps que les gens sachent…Certains médecins, mais encore trop rares, osent se risquer à quitter cette voie et en observent les bénéfices sur leurs patients. Certains Hôpitaux créent  même en France des unités de médecines alternatives et complémentaires à la médecine allopathique. On commence enfin à comprendre que d’autres solutions naturelles et efficaces existent .

Se soigner avec l’hirudo-thérapie est-il réservé à une élite ou accessible au plus grand nombre d’entre – nous ?

Il me tient à cœur de pratiquer ce mode de soin dans la plus grande simplicité. Je prends 35€ pour une consultation qui dure au minimum 2 heures. A cela s’ajoute les frais pour les sangsues soit 10€/sangsue (je ne me fais pas d’argent dessus, puisque c’est le prix qu’elles me coûtent réellement) car si les patients veulent se les procurer eux-mêmes, il leur en coûtera environ 8€/sangsue+35€ de frais de ports (il n’y a en effet qu’un seul laboratoire qui les vend en France). Les pansements sont fournis ainsi que les traitements homéopathiques si besoin (une sensation de grattage peut effectivement survenir ce qui est tout à fait normal et momentané. )
Je suis à l’écoute et attentive face à ceux qui sont dans le besoin, donc pour ceux qui ont de petits moyens, j’accepte les paiements en deux ou trois fois. (sinon, on en parle).
 
Micro

Je souhaite rentrer en contact avec le thérapeute :

Cindy VOYER est praticienne à domicile en Vendée et sur Nantes
cindy.voyer.85@gmail.com
06.13.70.98.55.

5 Comments

  1. bonjour, je souhaite votre avis a propos de vos soins naturelle pour un malade de parkinson, peut on avoir une amelioration avec la sangsue
    merci de votre reponse

    Reply
    • Bonjour,

      J’ai communiqué votre commentaire à la thérapeute interviewvée ici (qui n’est pas moi) … je mets toujours les coordonnées du thérapeute en fin d’article pour que les lecteurs puissent poser des questions 🙂 Belle soirée à vous !

      Reply
    • Bonjour,

      J’ai communiqué votre commentaire à la thérapeute interviewvée ici (qui n’est pas moi) … je mets toujours les coordonnées du thérapeute en fin d’article pour que les lecteurs puissent poser des questions 🙂 Belle soirée à vous !

      Reply
  2. Bonjour !

    Article très complet, et surtout très instructif ! Je souffre de Rosacée depuis l’âge de 16 ans.. Cette thérapie peut être efficace pour moi en effet !

    Reply
    • Merci beaucoup Vincent pour votre gentil commentaire 🙂 Prenez soin de vous !

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *