Que Votre Parole soit Impeccable !


Après une expérience de mort imminente  dans les années 1970, le neurochirurgien Mexicain Miguel Ruiz décide de transmettre la sagesse héritée de ses ancêtres. Il en résulte Les Quatre accords Toltèques, considéré à ce jour comme un des romans phares du développement personnel.

 

L’Enjeu du Recueil

Dans une société où les individus sont conditionnés depuis l’enfance, les sentiments communautaristes ne cessent de croître, appuyés par nos croyances limitatives et la prétention de détenir la vérité. Face à la frustration de ne pas être en accord avec son être profond et l’envie d’y remédier, Miguel Ruiz nous propose quatre accords visant à l’intégration progressive d’un nouveau schéma de pensées. Quatre préceptes faciles à mémoriser qui ont pour objectif de nous améliorer et de mieux appréhender les situations de la vie.

 Quand la Parole se fait Bourreau

« La parole est si puissante qu’un seul mot peut changer une vie et détruire la vie de millions de personnes. » Les heures les plus sombres de l’histoire suffirait à nous rappeler combien les mots d’un tyran ont pu faire basculer le monde dans la peur et le chaos. Sur un plan individuel, nous avons tous pu entendre les jugements et opinions que certains ont émis à notre égard. En fonction de notre émotivité ou du degré d’affectivité qui nous liait à notre juge, nous avons pu nous approprier ses croyances et les laisser conditionner nos existences. Par exemple, une jeune fille qui a entendu depuis l’enfance qu’elle était ronde se trouvera toujours grosse, même si ce n’est pas le cas. Attaché à de fausses projections qu’on se fait de soi-même, le jugement émis par les autres semble faire partie intégrante de notre identité. Les multiples étiquettes qu’on nous appose nous empêchent d’affirmer l’être que l’on est vraiment, seul capable de nous conduire vers la considération de soi et le bonheur !

Que ta Parole soit Impeccable !

Miguel Ruiz tente de nous faire prendre conscience du pouvoir du verbe sur notre comportement et notre psychisme. Les mots comme les pensées ont une influence sur notre réalité et viennent déterminer notre relation au monde et à nous même. Dans nos sociétés occidentales, on nous a largement enseigné des modes de communication tronqués, basés sur le mensonge, la jalousie, le jugement, la compétitivité. Chacun a déjà pu faire l’expérience d’une parole mauvaise concernant un proche où un étranger. Chacun a pu observer qu’il en résulte souvent un malaise émotionnel, fait de regret et de culpabilité. Utiliser la parole contre les autres et contre soi-même est un poison que l’on s’inflige et qui nous empêche d’accéder à notre vérité intérieure. Pour ce faire Miguel Ruiz nous enseigne la modération et la nuance dans chacun de nos propos. Toute parole négative sur nous même ou sur autrui est une pollution supplémentaire pour notre mentale. En prendre conscience est déjà une moyen de s’en détacher et de pouvoir y remédier.

L’enseignement de Miguel Ruiz en 3 points

  • Cessez de vous déprécier à longueur de journée, mettez plutôt des mots sur ce qui vous apporte joie et satisfaction chez vous.
  • Regardez les faiblesses et les qualités de l’autre pour ce qu’ils sont, sans chercher à les interpréter ni à les condamner.
  • Le jugement des autres, qu’il soit positif ou destructeur, leur appartient. Distance et retenue face à ce qu’on peut dire de vous  vous apportera sagesse et soutien.■

Alexandra Charton


Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *