Un Lien fondé entre Métaux Lourds et Maladies Chroniques


Alzheimer, Parkinson, Fibromyalgie… autant de pathologies mystérieuses qui ne cessent ces dernières années de ravager nos sociétés modernes. Les recherches scientifiques d’un médecin épidémiologiste, le Docteur Melet, évoque la responsabilité d’une intoxication au métaux lourds par les amalgames dentaires chez certains malades… Une plongée passionnante dans ce qui pourrait devenir un nouveau scandale sanitaire.

Le cas Françoise Cambayrac

Dans son livre Vérité sur Les Maladies Émergentes paru en 2008, Françoise Cambayrac nous alertait sur la contamination au mercure liée notamment à la pose des amalgames dentaires pour soigner les caries. A l’origine de son ouvrage polémique, sa propre expérience de la fibromyalgie et son errance médicale endurée pendant plusieurs années. La fibromyalgie est une maladie chronique invalidante, caractérisée par des douleurs articulaires diffuses et une fatigue persistante. Une souffrance cliniquement muette, déconcertante pour une médecine incapable de révéler avec certitude l’origine du problème. C’est le miracle d’une rencontre, celle avec le Dr Melet, qui lui ouvrira la piste d’une éventuelle intoxication au mercure par les amalgames dentaires.

Les malades imaginaires

Le médecin épidémiologiste Jean Jacques Melet fera très tôt le lien entre les diverses pathologies émergentes et l’environnement toxique des malades dans les années 90. Il faut dire que cette fin de XX° siècle voit arriver de nouvelles maladies neuro-dégénératives aux manifestations inquiétantes : Sclérose en plaques, fibromyalgie, parkinson….autant de maladies mystérieuses qui conduisent la plupart des patients à l’errance médicale et la dépression. Et pour cause, si la médecine se heurte à sa propre impuissance, c’est que certaines des pathologies en question ne présentent aucune réalité clinique. C’est le cas entre autre de la fibromyalgie, dont aucun examen médical ne parvient à expliquer les raisons de tant de fatigue et de souffrances quotidiennes. Les malades, souvent déprimés par leur état sont facilement orientés vers une prise en charge psychologique coûteuse et sans issue. Afin de combler les limites de la médecine conventionnelle, la liste des maladies dites psycho-somatiques s’allonge tandis qu’on a de cesse de rendre le malade responsable de son état.

Vérités sur les maladies émergentes

 

Les trouvailles du Docteur Melet

Lors de bilans épidémiologiques qu’il réalise sur ses patients, le docteur Melet voit le facteur amalgame revenir très souvent comme étant à l’origine des nombreuses pathologies en question. En effectuant des recherches complémentaires, il découvre qu’aucun test de toxicité n’est effectué sur les amalgames dentaires, pourtant composés à 50% de Mercure. Pire encore, les autorités dentaires minimisent considérablement les dangers de telles pratiques en désinformant les praticiens sur les dangers du composant. Certaines études importantes condamnant la présence de métaux lourds dans les soins dentaires semblent sciemment passées sous silence pour éviter tout scandale sanitaire.

Une vérité lourde à porter

Fort de ses inquiétantes découvertes, le docteur Melet publie dans Sciences et Vie (1996) et Que Choisir (1997) des articles dénonçant les dangers de Mercure et la désinformation dont sont victimes  en premiers lieu les dentistes pendant leurs études. Il est attaqué en 1997 par le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecin qui l’accuse de « charlatanisme », pratiquant une médecine « non conforme aux méthodes dangereuses non éprouvées. » Malgré les nombreux soutiens dont il bénéficie dans la profession médicale, il est néanmoins condamné par le CROM (Centre de Recherche sur l’Ordre Mondial) à cesser l’exercice de sa profession pendant plusieurs semaines. Méprisé par ses pairs, victime quotidiennement d’injures et de calomnies, le docteur Melet mettra fin à ses jours quelques années plus tard accablé par les nombreux procès de l’Ordre des Médecins.

Vérités sur les maladies émergentes

Françoise Cambayrac fut une des patientes que le Docteur Melet a réussi à ramener à la vie. C’est grâce à sa bienveillance et à sa compréhension qu’elle a également pu désintoxiquer sa famille sur plusieurs générations. Dans son ouvrage documenté avec soin, Cambayrac recueillent les histoires de ces « malades abandonnés » comme elle par la médecine conventionnelle. Elle démontre comment tous ses patients ont pu retrouver une existence normale grâce à la méthode de désintoxication aux métaux lourds mise en place par le médecin. Au fil de l’ouvrage, médecins et patients apportent leurs témoignages afin de pérenniser ses travaux et rendre hommage à la volonté du défunt docteur. Il faut dire que la France maintenait toujours l’innocuité des amalgames au mercure dans le rapport de l’AFSSAPS datant d’octobre 2005. Un manquement regrettable en comparaison à certains de nos voisins européens (Suède, Norvège, Danemark…) qui veillent désormais à en interdire l’usage. ■

 

Belle Santé à Tous

 

Les informations utiles en plus :

Sources internet

Source Bibliographique

  • Vérités sur les Maladies émergentes – Françoise Cambayrac – Edition Mosaïques-santé


Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *