Au Fil de l’Hêtre : l’eshop bio & Made in France de Nouv’elle Nature

Au Fil de l’Hêtre : l’eshop bio & Made in France de Nouv’elle Nature

  Quatre ans déjà ! Il y a déjà quatre ans, Nouv’elle Nature voyait le jour afin de créer un lien fort avec vous autour de l’hygiène de vie globale et naturelle. A l’origine de cette belle aventure : l’envie de vous partager (modestement) les clés d’une santé consciente et durable. Le besoin également de mettre la lumière sur les acteurs éco-responsables qui œuvrent chaque jour à notre bien-être. Thérapeutes alternatifs, entrepreneurs éthiques, personnel associatif volontaire… Avec vous et jour après jour, Nouv’elle Nature a souhaité être un webzine de proximité, positif et engagé avec ses nombreux lecteurs et partenaires. A nos lecteurs ! Cette Newsletter aurait bien peu de sens si nous n’en profitions pas pour vous remercier, chacun et chacune! Vous remercier pour votre inaltérable présence et fidélité depuis le début de l’aventure. Vous remercier pour vos multiples manifestations de chaleur et d’encouragement. Pour votre insatiable curiosité enfin, celle là même qui permet d’avoir fait vivre cet espace virtuel (et pourtant bien réel) depuis maintenant tant d’années. Et maintenant, qu’allons-nous faire … Au fil des ces quatres années, les besoins et désirs de nos lecteurs nous ont donnée une idée : celle de leur ouvrir un espace supplémentaire où ils pourraient s ‘occuper de leur bien-être avec amour, conscience et simplicité ! L’aventure Au Fil de l’Hêtre ! Le Shop Le projet de boutique en ligne est né du constat que de nombreux revendeurs favorisent actuellement des produits de beauté et de santé certes labellisés, mais le plus souvent issus de marchés du bio étrangers. Pourtant, le contexte économique actuel tend à faire appel à de nouvelles exigences : celles de mêler l’éthique à la cohérence en...
Veggie Corner:  nouveau rancard gourmand & Vegan à Toulouse!

Veggie Corner: nouveau rancard gourmand & Vegan à Toulouse!

Pâtissier toulousain sensible et engagé, Franck Lafon a bien l’intention de changer le paysage alimentaire de la Ville Rose. Rencontre avec le créateur inspirant et inspiré du restaurant végétal Veggie Corner. « C’est mon acte militant a moi : montrer aux gens que l’impératif éthique du mode de vie végane n’est pas si dur à atteindre » L’ouverture d’un restaurant/ salon de thé végétal reste le signe d’un engagement profond en faveur d’une alimentation éthique et respectueuse du vivant. Racontez-nous votre prise de conscience et les changements concrets qu’elle a opéré dans votre vie. Tout a commencé il y a 1 an et demi lors d’un visionnage d’une vidéo de Gary Yourofsky sur Youtube. Déjà sensibilisé à la cause animale et à l’écologie depuis plusieurs années (j’ai fait mes études dans un lycée agricole, puis un DUT génie biologique et un BTS Gestion forestière avant de  faire mon CAP de pâtisserie), j’ai été choqué de voir d’où venaient vraiment les produits animaux dans nos assiettes. Bien que carniste encore à ce moment là (aucun repas sans viande, même le petit déjeuner était salé) il était impossible pour moi de continuer à consommer des produits issus de l’exploitation animale. J’ai pleuré devant ces vaches qui se voient retirées leurs bébés pour du lait, je venais d’être papa quelques mois avant, ça m’a profondément bouleversé, je me suis imaginé a leur place, la douleur atroce qu’elles devaient subir. J’étais devenu végétalien en 1h30, puis le véganisme a suivi quelques jours après. Concrètement, cela a tout changé dans ma vie car j’ai du remettre en question tout ce qu’on m’avait appris lors mon CAP, lors des 30 années...
Noël Ethique : Ma sélection de cadeaux indispensables pour les fêtes!

Noël Ethique : Ma sélection de cadeaux indispensables pour les fêtes!

Comme chaque année, Noël va savoir nous combler de bien des manières… retrouvailles avec nos proches, somptuosité des décors et abondance sur nos tables. Comme chaque année, nous finirons les fêtes épuisés par nos  excès, mais  heureux d’être ensemble … (bien que déjà absorbés par les enjeux de la nouvelle année à venir) Bref, Noël est souvent l’occasion de faire le bilan sur ce que nous voulons pour nos proches, pour nous-mêmes, mais aussi pour le monde qui nous entoure. Même si nous y participons de bon coeur, Noël reste une fête extraordinairement consumériste et polluante. Ce constat est d’autant plus frappant lorsqu’on réalise qu’il n’y aura que quelques jours de « répis » avant que les soldes ne lui succèdent.  Savoir se faire plaisir de manière éthique et raisonnée est à mon sens un des enjeux majeurs de notre époque. Tout d’abord, parce que nous ne pouvons plus être aveugle à l’impact de notre consommation sur l’équilibre de la planète et de nos semblables. Ensuite, parce que de petites entreprise oeuvrent avec beaucoup de courage, de valeurs et d’amour pour vous proposer des produits de qualités à l’éthique irréprochable.  Beaucoup se défendront de ne pouvoir encourager les petites entreprises parce que les prix sont bien trop élevés. Tâchons de nous rappeler un instant qu’il ne sera jamais normal de payer un pull ou un jean  30  euros, et qu’une offre alléchante cache toujours des détresses humaines et environnementales sans précédent. Orélie du blog Orélie.net fait état de cette réalité bien mieux que moi, et je vous encourage à aller lire son article à ce sujet. Avant de vous souhaiter  des fêtes les plus douces possible, je vous...
Mutum : la Start-up qui revalorise la notion de Partage!

Mutum : la Start-up qui revalorise la notion de Partage!

Ras-le bol de se sentir envahir par des objets encombrants et inutiles? C’était sans compter la plateforme numérique Mutum qui revalorise la dimension d’échange et de partage … rencontre. « Aujourd’hui en France, un foyer possède en moyenne 34 objets qu’il utilise moins de 3 fois par an. Nous avons accumulé des objets produits en surnombre et qui traînent dans les placards. » Mutum répond à une urgence bien de notre temps : celle de revenir à une consommation consciente et raisonnée. Selon vous, comment le numérique parvient-il à valoriser cette nouvelle économie sociale et solidaire ? Le numérique est une invention formidable. Il permet de connecter des centaines et des milliers de personnes avec des besoins, des envies et des engagements communs. Loin d’éloigner les citoyens, il permet au contraire de faciliter leur rencontre « dans la vraie vie ». Sur Mutum, cela se traduit concrètement par une mise en relation de personnes qui habitent à proximité, qui ne se connaissent pas nécessairement, et qui pourraient tout à fait se rendre service. Certains ont les objets que d’autres cherchent mais ne savent pas où les trouver. Le numérique a également un grand pouvoir éducatif. Il permet à chacun de se renseigner sur ce qui se passe près de chez lui, mais aussi dans le monde, d’être informé sur les initiatives positives qui existent, qui peuvent lui faciliter la vie, et auxquelles il peut participer. Alors non, le numérique ne réinvente pas la roue. L’économie sociale et solidaire existe depuis des siècles, et n’a pas eu besoin de sites internet pour se développer. En revanche, il est un outil redoutablement efficace et viral pour l’ESS...
Comptoir du Bambou: Vive les Serviettes de bain Eco-responsables !

Comptoir du Bambou: Vive les Serviettes de bain Eco-responsables !

Trop classiques ou trop rêches, nos serviettes de bain ne sont pas toujours à la hauteur de nos attentes. Rencontre* avec la marque chic et éthique Comptoir du Bambou et leur gamme en fibres naturelles toujours dans la tendance.  « Nos serviettes utilisent 5 fois moins d’énergie qu’une serviette classique Contrairement au coton, le bambou se développe tout seul, sans pesticide, ni engrais et sans irrigation. »  Ce qu’on adore : On adore son design ethnique et chic qui donne une ambiance sophistiquée à notre salle de bain. Grâce à la résistance et souplesse de la fibre de Bambou, le passage à la machine n’est décidément plus un problème !  La notion d’éthique est un phénomène qui commence à prendre de l’ampleur, jusqu’à l’intérieur même de notre maison. Comment expliquez-vous cette tendance ? Depuis quelques années nous sommes passés d’une ère de consommation de masse, de low-cost, à une consommation raisonnée : on préfère consommer mieux et moins. Placer l’éthique au centre d’un produit est une marque de confiance vis à vis du consommateur.  Aujourd’hui, nous sommes plus attentifs à ce que l’on achète : 80% des consommateurs regardent l’étiquetage des produits textiles.  Chez Comptoir du Bambou, nous avons conscience que notre consommation a un impact direct sur la planète. Nous intégrons donc cette contrainte pour développer des produits mieux élaborés et durables.  Par exemple, l’écoconception de nos produits réduit significativement l’impact environnemental de notre activité : nos serviettes Comptoir du Bambou utilisent 5 fois moins d’énergie qu’une serviette classique. Contrairement au coton, le bambou se développe tout seul, sans pesticide, ni engrais et sans irrigation.  Nous sommes attentifs à chaque maillon de la chaîne, de la conception de la...
MyTroc, la Plateforme d’Echange d’objets et de services Solidaire

MyTroc, la Plateforme d’Echange d’objets et de services Solidaire

En imaginant la plateforme MyTroc, Floriane et son équipe nous démontrent qu’un mode de consommation alternatif et solidaire est à envisager. Rencontre avec une jeune femme déterminée et  jamais à court d’idées.  « En réadaptant le troc au monde d’aujourd’hui grâce aux technologies actuelles, nous souhaitons réduire la surconsommation et développer la solidarité et le partage. » Ce qui est frappant lorsque l’on visite pour la première fois la plateforme MyTroc, c’est le design soigné et la grande fonctionnalité du site. Pouvez-vous nous présenter les origines sa création et l’équipe qui se cache derrière ? J’ai toujours voulu faire quelque chose d’utile et étant plutôt quelqu’un d’engagé dans ma vie de tous les jours, je voulais créer quelque chose dans ce sens là.  Un soir j’entends au JT l’histoire d’une maman qui organisait du troc de baby-sitting dans son école, et du coup, ça prenait dans tout le quartier. Les parents étaient ravis. J’avais trouvé le truc à faire, étendre le troc pour tout ! Ça fait faire des économies et ça nous permet de consommer de manière plus libre, plus écolo et plus humaine. A l’époque je travaillais avec Célia dans une école en tant que responsable et prof de théâtre. Célia et moi avons travaillé 3 ans ensemble, et c’est quand elle venait tout juste d’obtenir son diplôme en droit, que je lui ai parlé de mon idée. Je me souviens, on était sur le banc de l’école, au fond de la cour. Tout de suite ça nous est apparu comme une évidence, il fallait qu’on monte ce projet ensemble. Le lendemain on commençait à travailler dessus. C’était en novembre 2014. Il fallait cependant qu’on...
Page 2 sur 101234510Dernière page »