Mutum : la Start-up qui revalorise la notion de Partage!

Mutum : la Start-up qui revalorise la notion de Partage!

Ras-le bol de se sentir envahir par des objets encombrants et inutiles? C’était sans compter la plateforme numérique Mutum qui revalorise la dimension d’échange et de partage … rencontre. « Aujourd’hui en France, un foyer possède en moyenne 34 objets qu’il utilise moins de 3 fois par an. Nous avons accumulé des objets produits en surnombre et qui traînent dans les placards. » Mutum répond à une urgence bien de notre temps : celle de revenir à une consommation consciente et raisonnée. Selon vous, comment le numérique parvient-il à valoriser cette nouvelle économie sociale et solidaire ? Le numérique est une invention formidable. Il permet de connecter des centaines et des milliers de personnes avec des besoins, des envies et des engagements communs. Loin d’éloigner les citoyens, il permet au contraire de faciliter leur rencontre « dans la vraie vie ». Sur Mutum, cela se traduit concrètement par une mise en relation de personnes qui habitent à proximité, qui ne se connaissent pas nécessairement, et qui pourraient tout à fait se rendre service. Certains ont les objets que d’autres cherchent mais ne savent pas où les trouver. Le numérique a également un grand pouvoir éducatif. Il permet à chacun de se renseigner sur ce qui se passe près de chez lui, mais aussi dans le monde, d’être informé sur les initiatives positives qui existent, qui peuvent lui faciliter la vie, et auxquelles il peut participer. Alors non, le numérique ne réinvente pas la roue. L’économie sociale et solidaire existe depuis des siècles, et n’a pas eu besoin de sites internet pour se développer. En revanche, il est un outil redoutablement efficace et viral pour l’ESS...
Mes 3 routines de Soin minimalistes et Responsables!

Mes 3 routines de Soin minimalistes et Responsables!

Vous êtes de plus en plus nombreux à me demander ce que j’intègre dans ma routine de soin au quotidien. Cette fois-ci, je prendrai la plume à la première personne afin de vous partager les fragments d’un mode de vie résolument tourné vers le naturel, le minimalisme et la simplicité. La beauté façon « No Waste »! Bien plus qu’une simple mode, un mode de vie zéro déchet m’est très vite apparu comme un phénomène d’urgence, une indéniable nécessité. Il n’est que la continuité logique de pratiques qui se veulent les plus saines, les plus naturelles et les plus éco-responsables possibles. Bien entendu, dans ce domaine comme ailleurs, je ne saurais m’imposer comme La grande prêtresse du phénomène anti gaspi. Nous tous qui remettons  en question jour après jour nos gestes savons à quel point nous tâtonnons, explorons, puis chutons pour mieux nous relever. En d’autres termes, je ne ferai pas exception à la règle cette fois-ci encore ! La mise en place d’une hygiène de vie sans heurts n’existe pas et la conclusion reste éternellement inchangée:  j’expérimente souvent, je cafouille parfois, mais surtout (et c’est tant mieux)  j’apprends pour mieux progresser !   Le démaquillage C’est une pratique essentielle et ce, même si vous n’êtes pas une adepte des fards et des palettes. Il suffit de passer un coton sur le visage et le cou en fin de journée pour comprendre combien notre environnement pollué ne nous épargne guère. Ce réflexe est vraiment salutaire pour les peaux à problèmes et permet à votre épiderme de conserver durablement son éclat. Pour ma part, je ne peux plus me passer de mes disques en tissu de coton biologique que j’applique matin et soir...
Comptoir du Bambou: Vive les Serviettes de bain Eco-responsables !

Comptoir du Bambou: Vive les Serviettes de bain Eco-responsables !

Trop classiques ou trop rêches, nos serviettes de bain ne sont pas toujours à la hauteur de nos attentes. Rencontre* avec la marque chic et éthique Comptoir du Bambou et leur gamme en fibres naturelles toujours dans la tendance.  « Nos serviettes utilisent 5 fois moins d’énergie qu’une serviette classique Contrairement au coton, le bambou se développe tout seul, sans pesticide, ni engrais et sans irrigation. »  Ce qu’on adore : On adore son design ethnique et chic qui donne une ambiance sophistiquée à notre salle de bain. Grâce à la résistance et souplesse de la fibre de Bambou, le passage à la machine n’est décidément plus un problème !  La notion d’éthique est un phénomène qui commence à prendre de l’ampleur, jusqu’à l’intérieur même de notre maison. Comment expliquez-vous cette tendance ? Depuis quelques années nous sommes passés d’une ère de consommation de masse, de low-cost, à une consommation raisonnée : on préfère consommer mieux et moins. Placer l’éthique au centre d’un produit est une marque de confiance vis à vis du consommateur.  Aujourd’hui, nous sommes plus attentifs à ce que l’on achète : 80% des consommateurs regardent l’étiquetage des produits textiles.  Chez Comptoir du Bambou, nous avons conscience que notre consommation a un impact direct sur la planète. Nous intégrons donc cette contrainte pour développer des produits mieux élaborés et durables.  Par exemple, l’écoconception de nos produits réduit significativement l’impact environnemental de notre activité : nos serviettes Comptoir du Bambou utilisent 5 fois moins d’énergie qu’une serviette classique. Contrairement au coton, le bambou se développe tout seul, sans pesticide, ni engrais et sans irrigation.  Nous sommes attentifs à chaque maillon de la chaîne, de la conception de la...
Detox de rentrée :  Pensez à ces 3 remèdes !

Detox de rentrée : Pensez à ces 3 remèdes !

Les excès de l’été ont tendance à affaiblir considérablement notre organisme. Fort heureusement, la nature nous révèle trois de ses trésors pour accompagner une cure détox en toute simplicité… Pour une rentrée Détox !  Cet été n’aura pas fait exception à la règle. Lorsque le farniente entraîne des débordements en tout genre, il n’est pas rare que la rentrée s’accompagne d’une baisse de tonus généralisée. L’entrée dans la saison froide, surtout quand elle est brutale, fragilise l’organisme déjà éprouvé par les excès des vacances. Afin de donner toute ses chances à son corps de passer un hiver en santé, difficile d’échapper au drainage de nos principaux émonctoires  (foie, reins, intestins, peau …). Les émonctoires de l’organisme sont autant de portes d’évacuation de nos déchets et leur action pour assainir notre organisme est constante.  Pour assurer un nettoyage optimal des molécules toxiques qui encombrent notre corps, la nature n’est jamais en reste de solution. A vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux, en fonction des résultats espérés. Desmodium Plante herbacée particulièrement populaire en Afrique, le desmodium adscendens est traditionnellement utilisé pour prendre en charge divers troubles hépatiques et certains cas de crises d’asthme. Des recherches cliniques attestent de l’action hépatorégulatrice de la plante qui vient stimuler les fonctions de drainage du foie. Une cure de desmodium administrée à des malades atteints d’hépatite B a en effet montré une diminution significative de la bilirubine dans le sang. Ce pigment jaune produit par la dégradation de l’hémoglobine reflète toujours un état hépatique défectueux s’il est présent en trop grande quantité. Le desmodium permet aussi une prise en charge rapide et efficace des cas d’hépatites virale aigue. Aubier...
MyTroc, la Plateforme d’Echange d’objets et de services Solidaire

MyTroc, la Plateforme d’Echange d’objets et de services Solidaire

En imaginant la plateforme MyTroc, Floriane et son équipe nous démontrent qu’un mode de consommation alternatif et solidaire est à envisager. Rencontre avec une jeune femme déterminée et  jamais à court d’idées.  « En réadaptant le troc au monde d’aujourd’hui grâce aux technologies actuelles, nous souhaitons réduire la surconsommation et développer la solidarité et le partage. » Ce qui est frappant lorsque l’on visite pour la première fois la plateforme MyTroc, c’est le design soigné et la grande fonctionnalité du site. Pouvez-vous nous présenter les origines sa création et l’équipe qui se cache derrière ? J’ai toujours voulu faire quelque chose d’utile et étant plutôt quelqu’un d’engagé dans ma vie de tous les jours, je voulais créer quelque chose dans ce sens là.  Un soir j’entends au JT l’histoire d’une maman qui organisait du troc de baby-sitting dans son école, et du coup, ça prenait dans tout le quartier. Les parents étaient ravis. J’avais trouvé le truc à faire, étendre le troc pour tout ! Ça fait faire des économies et ça nous permet de consommer de manière plus libre, plus écolo et plus humaine. A l’époque je travaillais avec Célia dans une école en tant que responsable et prof de théâtre. Célia et moi avons travaillé 3 ans ensemble, et c’est quand elle venait tout juste d’obtenir son diplôme en droit, que je lui ai parlé de mon idée. Je me souviens, on était sur le banc de l’école, au fond de la cour. Tout de suite ça nous est apparu comme une évidence, il fallait qu’on monte ce projet ensemble. Le lendemain on commençait à travailler dessus. C’était en novembre 2014. Il fallait cependant qu’on...