Santé : On a Testé le Kit « hiver » de la marque Salus

Santé : On a Testé le Kit « hiver » de la marque Salus

Dès l’automne, Salus a eu la gentillesse de me faire parvenir toute une gamme de compléments alimentaires pour la plupart dédiés aux maux de l’hiver . Cela faisait un moment que la marque allemande suscitait mon intérêt, notamment pour sa gamme de sucs de plantes fraîches dont j’avais entendu le plus grand bien. Test Salus et retour d’expérience J’aurais pu tester le kit hiver moi-même, mais il était plus signifiant de prendre mon compagnon comme cobaye. Tout d’abord, parce qu’il n’est pas franchement un habitué des cures. Ensuite, parce que son activité professionnelle l’oblige à faire de nombreux déplacements, et à fortiori, rencontrer une multitude de personnes et de microbes. Autant se le dire familièrement :  le cobaye en question est d’ordinaire plutôt franc quand il s’agit d’évaluer la bectance. Et en effet, c’est au moins une promesse à laquelle Salus ne peut pas manquer :  Leurs compléments alimentaires sont bons. Gourmands même au point de regretter la fin de la cure. Du point de vue de l’efficacité, mon compagnon a, de manière évidente, bravé le bain des gastros et autres grippes qui n’étaient pourtant pas loin. A peine une légère toux, accompagnée de quelques raclements de gorge pendant 2 ou 3 jours qui n’ont pas réussi à le faire ralentir. NB: Il m’a toujours semblé que c’était dans un cas de figure similaire que l’on pouvait objectivement reconnaître un bon remède : lorsque celui ci nous évite de grands tracas… tout en nous permettant un auto-nettoyage pour le moins salvateur. Pour rappel, sa cure était composée des 3 remèdes suivants : 200 ml de suc de plantes fraiches Echinacée pour renforcer le...
Sophrologie :  Entre Thérapie et Art de vivre!

Sophrologie : Entre Thérapie et Art de vivre!

Elle a su faire du bien-être sa vocation et sait nous parler de son métier comme personne. Rencontre avec Marine Cellupica, sophrologue de profession et naturopathe en devenir.  « Au quotidien, la sophrologie nous invite à apprendre à écouter et gérer nos émotions, à être plus positif, calme et lucide. » Passer de la librairie à la sophrologie… voilà un parcours qui m’évoque une grande sensibilité et un goût accru des autres. Pouvez-vous nous raconter votre cheminement vers la pratique de cette discipline ? J’ai en effet un parcours assez atypique, mais qui répond finalement à une sorte de logique. Dès la fin du collège, j’ai eu envie d’exercer un métier tourné vers l’humain et le bien-être au naturel, tel que la naturopathie. Cependant, pas évident de se repérer parmi les multiples formations – c’est encore le cas aujourd’hui, mais les sources d’informations étaient à l’époque moins accessibles, surtout pour une petite provinciale de 15 ans ;-). Finalement, je me suis tournée vers un cursus plus « conventionnel » – classes préparatoires, un an à l’étranger puis un DUT dans les métiers du livre (cela peut paraître peu en rapport à première vue, mais finalement, on y retrouve des valeurs similaires : contact humain, partage de connaissances, distribution de bien-être, bienveillance, curiosité…). Néanmoins, mon intérêt pour la relation d’aide et les médecines complémentaires ne s’est jamais éteint. Après différentes expériences professionnelles (animation, conseil en magasin bio, mission chez Bio Consom’Acteurs…), j’ai commencé à me renseigner sur la sophrologie. J’ai entamé un accompagnement avec une sophrologue, afin d’expérimenter cette méthode. J’ai alors été séduite par son côté simple, pragmatique et efficace, et me suis retrouvée dans les valeurs qu’elle véhicule (bienveillance, non-jugement,...
Galette de Millet aux Légumes surprise Végétarienne

Galette de Millet aux Légumes surprise Végétarienne

Céréales et Légumineuses -Valérie Cupillard Il y a quelque temps, le site Natura Sense a eu la gentillesse de me faire choisir un livre parmi leur sélection d’ouvrages de recettes santé. Adepte d’un végétarisme éclairé depuis de nombreuses années, j’ai sans hésiter eu envie de découvrir le livre de Valérie Cupillard dédié à la cuisine des céréales et légumineuses. Sur le plan nutritionnel,  ces merveilles de la nature sont riches et généreuses, mais il n’est pas toujours aisé d’en tirer le meilleur pour ravir les papilles. S’il y a bien une chose qui peut surprendre à la lecture de l’ouvrage, c’est d’abord la diversité de leur usage dans la cuisine. Qui pouvait penser que les lentilles étaient également merveilleuses sous forme de coulis ou mayonnaise?  Afin de vous donner envie de découvrir cette mine d’informations et d’idées pour épater vos convives, voici une recette simple, rapide et savoureuse à adapter à vos plats où vos apéritifs. Galettes de Millet aux légumes « surprise »  1 verre de flocons de Millet 2 oeufs 1 gros oignon 1 càc de Cumin 1 pincée de Gomasio 1 pointe de Basilic Pour cette recette, émincer finement l’oignon et le faire dorer dans une poêle quelques minutes dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Dans un saladier, verser un verre de flocons de Millet et deux oeufs puis les mélanger jusqu’à obtention d’une pâte épaisse. Incorporer l’oignon, une cuillère à soupe de cumin, 1 cuillère à café de basilic frais, et une pincée de gomasio (ou sel). Mélanger de nouveau. Sur une poele huilée déposer la pâte en  4  petites « escalopes ». Laisser cuire 15 minutes avec un couvercle en veillant à retourner régulièrement les galettes...
Chocolat chaud à l’Açai et biscuits Végétaliens

Chocolat chaud à l’Açai et biscuits Végétaliens

Les températures chutent irrémédiablement quand le spectre de l’hiver nous appelle au cocooning et à l’introspection. Pour ce programme alléchant, rien de tel qu’un chocolat chaud et quelques biscuits maison préparés avec une bonne dose d’éthique et d’amour. Sous un plaid ou entre amis, cette boisson onctueuse au lait d’amandes et à la poudre d’açaï saura réconforter les coeurs et les papilles.  ♫ ♪ The Greatest –  Cat Power Pour une tasse : 15 cl de lait d’amande 1/2 banane 1 cc de flocons de millet 1 cc de poudre de noisette 1/2 cc de poudre de noix de coco 1 cc de cannelle 1/2 cc de poudre d’açaï 4 carrés de chocolat noir 70%  5 ml de sirop d’érable Dans une petite casserole,  faire fondre au bain-marie les carrés de chocolat. Délayer le lait d’amande jusqu’à obtention d’une boisson chaude chocolatée. Dans un blender, verser la moitié d’une banane, la poudre de noisette et de coco, la cannelle, les flocons de millet et le sirop d’érable. Ajouter le mélange lait d’amande chocolat puis saupoudrer le tout d’une pincée de poudre d’açai. La banane apportera un goût subtile au chocolat chaud tout en lui assurant son onctuosité. La poudre d’açaï est remarquable pour sa teneur en anti-oxydants et son goût proche de celui du cacao. Son alliage avec le chocolat en fait un super aliment rare, délicieusement raffiné. Concernant les biscuits végétaliens qui accompagneront vos goûters, je me suis librement inspirée de la délicieuse recette  de biscuits au Muesli signée Cherrypepper Magazine. Pour une trentaine de petits cookies, il vous faudra :  200 g de farine de blé 75 g de flocons d’avoine 70 g de...
Noël Ethique : Ma sélection de cadeaux indispensables pour les fêtes!

Noël Ethique : Ma sélection de cadeaux indispensables pour les fêtes!

Comme chaque année, Noël va savoir nous combler de bien des manières… retrouvailles avec nos proches, somptuosité des décors et abondance sur nos tables. Comme chaque année, nous finirons les fêtes épuisés par nos  excès, mais  heureux d’être ensemble … (bien que déjà absorbés par les enjeux de la nouvelle année à venir) Bref, Noël est souvent l’occasion de faire le bilan sur ce que nous voulons pour nos proches, pour nous-mêmes, mais aussi pour le monde qui nous entoure. Même si nous y participons de bon coeur, Noël reste une fête extraordinairement consumériste et polluante. Ce constat est d’autant plus frappant lorsqu’on réalise qu’il n’y aura que quelques jours de « répis » avant que les soldes ne lui succèdent.  Savoir se faire plaisir de manière éthique et raisonnée est à mon sens un des enjeux majeurs de notre époque. Tout d’abord, parce que nous ne pouvons plus être aveugle à l’impact de notre consommation sur l’équilibre de la planète et de nos semblables. Ensuite, parce que de petites entreprise oeuvrent avec beaucoup de courage, de valeurs et d’amour pour vous proposer des produits de qualités à l’éthique irréprochable.  Beaucoup se défendront de ne pouvoir encourager les petites entreprises parce que les prix sont bien trop élevés. Tâchons de nous rappeler un instant qu’il ne sera jamais normal de payer un pull ou un jean  30  euros, et qu’une offre alléchante cache toujours des détresses humaines et environnementales sans précédent. Orélie du blog Orélie.net fait état de cette réalité bien mieux que moi, et je vous encourage à aller lire son article à ce sujet. Avant de vous souhaiter  des fêtes les plus douces possible, je vous...