Comment Trouver le Restaurant Bio près de Chez Moi ?

Comment Trouver le Restaurant Bio près de Chez Moi ?

Végétarien, végan, intolérant au gluten… Comme il n’est pas toujours simple de trouver le restaurant qui respectera nos choix, un guide fait la promesse de nous orienter vers les bonnes adresses. Un resto oui… mais jamais sans le label   S’offrir la convivialité d’un restaurant tout en respectant ses valeurs est désormais possible grâce à l’émergence de nombreux établissements sensibilisés quant au choix et la provenance de leurs produits. S’il n’est pas toujours facile de trouver les bonnes adresses à la fois gourmandes et éthiques, le guide en ligne The Place to Bio  a pris le pari de recenser tous les restaurants convertis à un menu 100% biologique et bon pour la planète. Qu’il s’agisse de restauration traditionnelle ou de « fast-good », The Place to Bio encourage les restaurateurs sensibilisés au gaspillage et à la promotion d’une alimentation saine, locale, et faite « maison ». Proposer des menus végétariens et adaptés aux intolérances alimentaires (sans gluten, lactose etc…) sont autant de critères très appréciés pour voir son établissement ajouté à la cartographie The Place to Bio . Transparence, éthique et plaisir, enfin un guide engagé qui sait ravir à la fois nos convictions et nos palais… ■ Psssst… The Place to Bio évolue ! Vous souhaitez encore plus de visibilité pour les restaurateurs bio et engagés? Alors venez soutenir la campagne participative The Place to Bio pour la création de leur première appli mobile :  Envie d’aller plus loin : Où trouver un restaurant bio près de chez moi  Les conditions à respecter pour que mon établissement apparaisse sur le guide The Place to Bio Je connais un restaurant bio et je souhaite le signaler à The Place to Bio Nouv’elle...
Le Plaisir de Lire… sans rien Dépenser !

Le Plaisir de Lire… sans rien Dépenser !

La culture, c’est comme l’argent, il faut que ça circule ! Et parce que passion des livres ne doit pas rimer avec budget limité, une association a fait l’audacieux pari de rendre la lecture accessible à tous…  « Un objectif : promouvoir la gratuité de la lecture sans renier l’aspect convivial des échanges culturels entre passionnés. » Une initiative de bon sens Imaginez un monde où le plaisir de lire ne serait plus un luxe et où chacun pourrait accéder gratuitement près de chez soi à ses auteurs préférés. Telle est l’initiative originale de l’association Circul’Livre lancée en 2004 par le Conseil de Quartier Bel Air Sud (Paris XII°) afin que ses habitants partagent ensemble leur goût de la littérature dans le plaisir et la gratuité. Depuis, la démarche s’est élargie à onze arrondissements parisiens et plusieurs villes de Province interessées par le projet. Il faut dire qu’en plus de faciliter l’accès à la lecture, le livre devient un formidable vecteur de lien social entre les habitants d’un même quartier.  Plaisir de lire et gratuité L’association Circul’Livre permet aux habitants qui le souhaitent de mettre gracieusement des livres à disposition d’autres lecteurs. Pour cela, ils peuvent soit les abandonner dans un lieu public, soit les rapporter à l’un des points de rencontre détaillés dans la rubrique en ligne intitulée Où nous trouver. A l’usage, chacun pourra choisir librement un roman de son choix, la seule condition étant de le remette en circulation après lecture afin que cette « chaîne du livre » ne s’interrompe jamais. Chacun des livres mis en circulation sont estampillés au logo de l’opération Circul’Livre afin de permettre aux lecteurs de les distinguer. Recréer du lien social Pas le temps de s’ennuyer avec l’opération Circul’Livre puisque tous les styles littéraires...
Le Frigo Solidaire dit Stop au Gaspillage Alimentaire

Le Frigo Solidaire dit Stop au Gaspillage Alimentaire

54 % des français considèrent que la lutte contre le gaspillage est un acte important à intégrer dans notre quotidien. Afin de nous aider à passer à l’action, une association innove et nous permet d’adopter un regard neuf sur ce qu’il se passe dans nos frigos… « Le frigo solidaire a pour but de faire profiter des excédents de nourriture qui ne finiront plus inutilement à la poubelle » La fin du Gaspillage alimentaire Au delà des préoccupations environnementales évidentes, la lutte contre le gaspillage alimentaire inclus également un enjeu de pouvoir d’achat puisque la perte est estimée à 500 euros* en moyenne par an et par foyer. Le gaspillage étant la conséquence logique d’une consommation outrancière,  l’association Partage ton Frigo a fait le pari de « l’anti’gaspi » convivial en recréant un esprit solidaire au sein de divers communautés (voisins, collègues,étudiants etc…) engagées à ne plus jouer avec la nourriture . Les enjeux de l’apéro frigo Sensibiliser son entourage au gaspillage ne va pas sans un réel esprit de fête et de solidarité. Pour ce faire, l’association Partage Ton Frigo organise un rassemblement convivial dans une structure demandeuse (entreprise, immeuble, quartier etc..) et propose des animations  ludiques pour comprendre quelques clés du système alimentaire actuel. Chaque participant amène des produits de son frigo (ou du jardin) afin que tout le monde se serve et compose l’apéritif. L’association a même créé une application web afin de pouvoir partager la nourriture directement en ligne avec sa communauté. Installer un Frigo collectif  Lors d’un départ en vacances ou si la récolte du jardin a été trop généreuse, le frigo collectif devient le « réflexe partage » à avoir pour faire profiter au plus grand nombre des excédents de nourriture qui ne finiront plus à la poubelle . Grâce au...
Le Jour où Nous avions dit NON au Projet des 1 000 Vaches

Le Jour où Nous avions dit NON au Projet des 1 000 Vaches

Un an… Une longue et riche année s’est écoulée depuis ce jour où j’ai rejoint des centaines de manifestants dans la rue afin que le projet de la Ferme des 1000 vaches meure sous nos cris et ne voit jamais le jour. Dire NON à l’inadmissible… Un an où militants pour la cause animale et paysans engagés scandaient leur profonde indignation face au symbole d’une société déclinante, gangrenée par l’appât du gain et la mécanisation de masse. Hier, les premières images de l’Usine d’Abbeville circulaient déjà sur la toile, vidéo brève et édifiante d’une immersion dans l’Enfer que certains appellent « progrès » … folie furieuse ! Nos espoirs en lambeaux, le « cauchemar des 1000 vaches » a tenu ses sombres promesses, justifiant à merveille nos angoisses passées et nos craintes pour l’avenir ! Mais comment avons nous sérieusement pu en arriver là ?   Le premier litre de lait est sorti de l’usine dans la nuit du 15 septembre dernier. Ambiance camps de la mort version bovin, les mammifères sacrés font la file indienne avant de s’introduire lourdement dans un manège à traite dont ils ne sortiront jamais. Dociles en apparence, absents à leur pauvre sort, la caméra saisit pourtant un acte de révolte qui ne pouvait nous échapper: le bras mécanique qui aspire sans ménage les mamelles vient d’être éjecté d’un coup de sabot franc et spontané. Il faut dire que la traite mécanique cache pour la bête un lot de souffrances insoupçonnées. Rappelons qu’en moyenne, ces usines produisent jusqu’à 10.000 litres de lait par an, un rythme insoutenable et contre nature pour l’animal qui développe des infections chroniques du pis appelées « mammites ». Sur ces mammites se forme du pus, appelé « cellules somatiques » dans la jargon scientifique de l’industrie laitière. Le taux...

Recette Cake salé à la Courgette

Que ce soit pour nos apéritifs ou bien en accompagnement de nos entrées, le cake salé dégusté froid au chaud est l’incontournable des petites et grandes faims. Simple et conviviale, à nous d’être toujours plus créatif pour varier les plaisirs… Je Prends au Marché…  2 petites courgettes bio 160 g de farine de pois chiche 75 g de fécule de maïs 2 sachets de poudre à lever 4 cuillères à soupe d’huile d’olive bio 150 ml de crème de soja Fromage de chèvre bio 100 ml d’eau 1 càc de sel de Guérande Poivre noir Je mets la Main à la Pâte… Préchauffer le four à 180°C. Laver les courgettes et les découper en fines rondelles. Dans une poêle, déposer un filet d’huile d’olive puis rajouter les courgettes jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées. Dans un récipient à part, verser puis mélanger la farine, la fécule de maïs, le sel, et la poudre à lever. Ajouter à la préparation la crème de soja, l’huile d’olive et l’eau. Mélanger une dernière fois avant d’ajouter les courgettes. Poivrer, ajouter des copeaux de chèvre bio puis verser la préparation dans un moule et enfourner 45 minutes. ■ Bon Appétit à Tous !  Merci à notre contributrice cuisine pour Nouv’elle Nature Sarah Amsellem  Recette librement inspirée du très joli site de cuisine végétarienne MaVégétable Nouv’elle...