Naturopathie : vers un accompagnement global de la santé

Naturopathie : vers un accompagnement global de la santé

Naturopathe et thérapeute en EFT, Christine Bertrand nous rappelle les fondements d’une approche naturopathique dans le maintien de notre santé.  « Le naturopathe s’intéresse à la personne dans sa globalité : physique, psychique, relationnel, environnementale ». 1/ Pour les personnes qui ne seraient pas encore familiarisées avec l’approche naturopathique, pourriez­-vous nous définir les enjeux de cette discipline dans le maintien de notre équilibre de santé ? Suite à un bilan personnalisé de la personne (questionnement, observation du visage, des mains, de la silhouette…) , elle vous propose des conseils en hygiène de vie (alimentation, bien­-être, respiration, mouvements, bains … voire des compléments alimentaires naturels) pour garder, optimiser ou retrouver la santé (tant physique que mentale, qui sont indissociables). Les buts étant de retrouver et/ou développer la capacité qu’a notre corps à se guérir par lui­-même (Il suffit, le plus souvent, de lui en donner les moyens en développant sa vitalité et son immunité); et de prévenir les problèmes de santé, par une alimentation et une hygiène de vie adaptées à la personne. Le naturopathe s’intéresse à la personne dans sa globalité : physique, psychique, relationnel, environnementale … Il n’est pas médecin, mais complémentaire à celui­-ci ; Il ne pose pas de diagnostic, ceci étant réservé au médecin. ; Il agit, majoritairement, au niveau de la prévention et si nécessaire, dans les domaines du fonctionnel et/ou du chronique ; Il ne traite pas les symptômes mais recherche la cause première du problème afin de restaurer un terrain sain : certains problèmes physiques trouvent leur origine dans un stress mental ou environnemental, par exemple, ou inversement. 2/ En associant la technique de l’EFT à la naturopathie, vous abordez le patient dans sa globalité enconsidérant le lien privilégié entre le corps et le...
Steamsurfing : enfin un réseau social pour les adeptes du manger sain

Steamsurfing : enfin un réseau social pour les adeptes du manger sain

Vegan, Paléo, Gluten free… vous avez fait le choix du manger sain et vous vous sentez isolé? C’était sans compter la création d’un réseau social ayant pour objectif de rassembler les adeptes des régimes alimentaires spécifiques…   Streamsurfing : le réseau social qui a du sens !    Steamsurfing, c’est des bonnes adresses, des producteurs responsables et surtout des gens qui partagent vos envies alimentaires près de chez vous. A TABLE ! Intolérants, allergiques ou par simples préférences alimentaires, certaines personnes ont du mal à manger dehors ou veulent simplement rencontrer des gens qui leur ressemblent. Avec Steamsurfing, les intolérances ne sont plus une contrainte mais un lien social. C’est le tout premier réseau social gastronomique qui permet aux gens de tenter une nouvelle expérience culinaire, sociale et gratuite. Steamsurfing permet à n’importe qui d’inviter chez lui ou de se rendre chez l’habitant pour partager un repas sain, en accord avec ses habitudes alimentaires.   Un réseau 100% gratuit pour les amateurs du manger sain   Dans la lignée d’un couchsurfing mais version alimentation, Steamsurfing est une création de l’équipe des Vitaliseurs de Marion, qui a toujours fait de la bonne nutrition son principal combat . La cible de ce réseau social innovant et 100% gratuit comprend tout ceux qui défendent une alimentation spécifique pour des raisons éthiques ou purement hygiénistes. Les principaux courants qui suivent pourront ainsi trouver sur Steamsurfing des individus qui leur ressemblent : Alimentation sans lactose :  « 70 à 75 % de la population terrestre ne digère pas le lactose après l’âge de 3 ans » Thierry Souccar. « Lorsqu’on est intolérant à un ou plusieurs aliments, il est plus facile de...
Shopping bio : 5 nuances de Rose

Shopping bio : 5 nuances de Rose

Succombez à un instant « détente et bio » grâce à cette sélection Nouv’elle Nature pour un shopping éthique et engagé ! Alexandra Charton Rédactrice  blog Nouv’elle Nature       My Shopping BIO   Eau de Rose bio + Florame + Je commande   Après-shampooing à la Rose bio + Lavera + Je commande   Huile sèche visage à la Rose bio + So’bio Etic + Je commande   Shampooing ayurvédique à la Rose bio + Khadi + Je commande   Encens indien à la Rose bio + Aromandise + Je commande     Nouv’elle...
Disco Soupe, quand bien Manger prend des allures de Fête  !

Disco Soupe, quand bien Manger prend des allures de Fête !

Valentin Luiggi sait mettre à disposition son savoir pour enseigner au plus grand nombre l’art de manger sain sans gaspiller. De Disco Soupe au Caravanserail Café, rencontre avec un colibri made in Lyon qui a su faire de l’alimentation un facteur essentiel de changement … « Notre action est très sérieuse et permet de toucher beaucoup de monde, tout en passant un bon moment. »   1/Disco Soupe est un mouvement qui s’est emparé de la question du gaspillage en y associant une notion de partage et de fête. Peux-tu nous expliquer les enjeux de ce nouveau mode de sensibilisation ? Les discours sur notre façon d’agir que l’on avait l’habitude d’entendre jusqu’ici étaient plutôt culpabilisants. Le fait de proposer une alternative CONCRÈTE au gaspillage alimentaire (ici avec Disco Soupe), avec un format d’événements festifs et participatifs, permet d’agir d’une manière complètement nouvelle sur la problématique actuelle.  Notre action est très sérieuse et permet de toucher beaucoup de monde, tout en passant un bon moment. Lors d’un événement Disco Soupe, une personne âgée isolée d’un quartier, un couple avec enfants, un marchand, (ou même un policier qui sait ?) peuvent venir éplucher et découper des fruits et légumes qui sont habituellement jetés avec un fond musical et des gens souriant et déguisés ! Quoi de plus efficace pour rapprocher des populations très variées, de manière locale et sur une thématique qui les touche tous? Car oui, tout le monde mange et se sent concerné, et c’est aussi ce qui fait que l’on à peu d’occasion de nous critiquer.  Dans le même esprit, Alternatiba est aussi un mouvement qui amène des villages d’alternatives concrètes, de manière locale et avec une...
Bien Elever son chien : le Guide du Maitre responsable

Bien Elever son chien : le Guide du Maitre responsable

Même si la cohabitation avec nos animaux est souvent un cadeau, il y a néanmoins quelques limites à ne pas franchir dans notre intérêt mais aussi celui de notre animal. Un petit état des lieux s’impose…   « Lui aussi a droit à son confort »   Si vivre d’amour et d’eau fraîche peut combler un animal, il est tout aussi important qu’il jouisse d’un accueil dans les formes avec des accessoires qui pourront lui apporter confort et bien-être au quotidien. Inutile d’investir des fortunes pour montrer à votre animal combien vous l’aimez. Un coin douillet pour dormir, une gamelle propre pour la nourriture, une gamelle d’eau, un collier et une laisse suffiront à son bonheur. On peut parfois préférer que son animal vive à l’extérieur, mais il faudra toujours veiller à lui offrir une cabane confortable à l’abri des intempéries et du froid. Si votre chien se montre d’un tempérament joueur, n’hésitez pas à investir dans une balle (suffisamment grosse pour qu’il ne s’étouffe pas avec). Les maîtres habitués à voyager avec leur animal pourront aussi installer un filet de sécurité entre le coffre et l’habitacle du véhicule afin de sécuriser toute la famille lors des déplacements.  « Je fixe les règles dès son arrivée »   Si notre animal a été pris bébé, une éducation rigoureuse (mais bienveillante) servira à le familiariser rapidement avec les bonnes habitudes à adopter au sein du foyer. Instaurer des rituels entre soi et son animal permettra de fixer quelques règles tout en lui apportant les repères qui aideront son apprentissage ( promenades et repas à heures fixes, délimitation entre son espace et le vôtre etc…). Un animal adopté sur le tard ayant un passif plus...