Mutum : la Start-up qui revalorise la notion de Partage!

Mutum : la Start-up qui revalorise la notion de Partage!

Ras-le bol de se sentir envahir par des objets encombrants et inutiles? C’était sans compter la plateforme numérique Mutum qui revalorise la dimension d’échange et de partage … rencontre. « Aujourd’hui en France, un foyer possède en moyenne 34 objets qu’il utilise moins de 3 fois par an. Nous avons accumulé des objets produits en surnombre et qui traînent dans les placards. » Mutum répond à une urgence bien de notre temps : celle de revenir à une consommation consciente et raisonnée. Selon vous, comment le numérique parvient-il à valoriser cette nouvelle économie sociale et solidaire ? Le numérique est une invention formidable. Il permet de connecter des centaines et des milliers de personnes avec des besoins, des envies et des engagements communs. Loin d’éloigner les citoyens, il permet au contraire de faciliter leur rencontre « dans la vraie vie ». Sur Mutum, cela se traduit concrètement par une mise en relation de personnes qui habitent à proximité, qui ne se connaissent pas nécessairement, et qui pourraient tout à fait se rendre service. Certains ont les objets que d’autres cherchent mais ne savent pas où les trouver. Le numérique a également un grand pouvoir éducatif. Il permet à chacun de se renseigner sur ce qui se passe près de chez lui, mais aussi dans le monde, d’être informé sur les initiatives positives qui existent, qui peuvent lui faciliter la vie, et auxquelles il peut participer. Alors non, le numérique ne réinvente pas la roue. L’économie sociale et solidaire existe depuis des siècles, et n’a pas eu besoin de sites internet pour se développer. En revanche, il est un outil redoutablement efficace et viral pour l’ESS...
Mes 3 routines de Soin minimalistes et Responsables!

Mes 3 routines de Soin minimalistes et Responsables!

Vous êtes de plus en plus nombreux à me demander ce que j’intègre dans ma routine de soin au quotidien. Cette fois-ci, je prendrai la plume à la première personne afin de vous partager les fragments d’un mode de vie résolument tourné vers le naturel, le minimalisme et la simplicité. La beauté façon « No Waste »! Bien plus qu’une simple mode, un mode de vie zéro déchet m’est très vite apparu comme un phénomène d’urgence, une indéniable nécessité. Il n’est que la continuité logique de pratiques qui se veulent les plus saines, les plus naturelles et les plus éco-responsables possibles. Bien entendu, dans ce domaine comme ailleurs, je ne saurais m’imposer comme La grande prêtresse du phénomène anti gaspi. Nous tous qui remettons  en question jour après jour nos gestes savons à quel point nous tâtonnons, explorons, puis chutons pour mieux nous relever. En d’autres termes, je ne ferai pas exception à la règle cette fois-ci encore ! La mise en place d’une hygiène de vie sans heurts n’existe pas et la conclusion reste éternellement inchangée:  j’expérimente souvent, je cafouille parfois, mais surtout (et c’est tant mieux)  j’apprends pour mieux progresser !   Le démaquillage C’est une pratique essentielle et ce, même si vous n’êtes pas une adepte des fards et des palettes. Il suffit de passer un coton sur le visage et le cou en fin de journée pour comprendre combien notre environnement pollué ne nous épargne guère. Ce réflexe est vraiment salutaire pour les peaux à problèmes et permet à votre épiderme de conserver durablement son éclat. Pour ma part, je ne peux plus me passer de mes disques en tissu de coton biologique que j’applique matin et soir...