Lavande :  5 recettes à Adopter au Quotidien

Lavande : 5 recettes à Adopter au Quotidien

Véritable trésor de la nature, la lavande sous toutes ses formes nous invite dans un écrin de bien-être quotidien: un compagnon au parfum incontournable et toujours populaire…  Nb : Les articles de Nouv’elle Nature ont une valeur informative mais non prescriptive. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.   Une addiction au mauve  On n’aurait tort d’attendre les tracas du quotidien pour goûter au parfum sauvage des lavandes  de la Montagne de Lure. Bien au delà des vagues bleutées sillonnant la Provence, les fleurs de lavande n’ont pas fini de nous dévoiler leurs innombrables bienfaits. Je l’ai compris très tôt, lorsqu’elle est devenue l’une des armes salutaires pour faire taire mes accès d’anxiété. Vertueuse au parfum enveloppant et délicat, elle est aussi immanquable dans notre trousse de beauté, pour l’entretien de notre maison et même dans l’élaboration de nos assiettes. Qu’on la préfère en essences ou en fleurs séchées, il paraît qu’un soupçon de lavande au quotidien nous ferait voir la vie en mauve… DIY: que faire avec la lavande ?   Soigner un aphte douloureux L’aphte, caractérisé par l’apparition d’une lésion de la muqueuse localisée à l’intérieur de la bouche, est aussi bénin qu’il peut être douloureux. Son apparition est multifactorielle, souvent hormonale chez les femmes ou bien synonyme d’une baisse passagère de notre immunité. Si sa présence est encore plus gênante au moment des repas, la lavande est d’un bon recours pour accélérer sa cicatrisation. En pratique : Versez 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic sur un coton tige puis appliquez ce dernier sur l’aphte entre 3 et 5 fois par jour jusqu’à sa disparition complète. Préparer une vinaigrette originale On ne...
Dossier animaux : Et si On arrêtait les Croquettes?

Dossier animaux : Et si On arrêtait les Croquettes?

Parce que la transition se fait aussi dans les gamelles, deux professionnelles de la santé animale nous mettent en garde contre la toxicité de la nourriture industrielle destinée à nos compagnons. Un constat édifiant … Nb : Les articles de Nouv’elle Nature ont une valeur informative mais non prescriptive. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.   Un léger questionnement … Qui n’a jamais observé d’un oeil défiant et interrogateur ces billes étrangement appétantes qu’on appelle Croquettes…? Lorsque j’ai découvert les livres de Swanie Simon et Ziegler Jutta, toute une réalité de l’industrie de l’alimentation animale m’est soudain apparue. La gamelle de nos compagnons chéris serait-elle aussi inoffensive qu’on le pense ? Les recommandations de nos vétérinaires sont-elles vraiment fiables et totalement dénuées d’intérêt ? Surtout, quelles alternatives existent pour aider nos petits protégés à regagner naturellement en vitalité et en santé ?  Une vétérinaire aux abois Ziegler Jutta est une vétérinaire pas comme les autres. Et lorsqu’elle décide de publier son ouvrage Toxic Croquettes, elle sait pertinemment que beaucoup de ses confrères pourraient s’en trouver offensés. Pour tenter de remettre en cause une profession jusqu’alors protégée, elle n’hésite pas à étayer précisément les angoisses qui la rongent depuis plusieurs années : « Je mets en cause mes confrères qui profitent sans scrupule de l’amour de leurs clients pour leurs animaux, jouent avec leurs peurs de la pire des façons pour justifier toutes les initiatives imaginables, fussent-elles inappropriées ou superflues. » Son constat alors est sans appel : Il existe bel et bien 2 catégories de vétérinaires, sorte de « demi-dieux en blanc » tantôt cupides et corrompus, ou bien naïfs et dociles, incapables de remettre en question « les recommandations de l’industrie des aliments pour animaux et des...
Bien-Être : Les  5 verbes qui marqueront 2016

Bien-Être : Les 5 verbes qui marqueront 2016

Si le changement d’année amène avec lui son lot de résolutions non tenues, il est grand temps de se focaliser sur les changements à s’offrir pour cultiver enfin la joie …  L’heure du bilan… 2015 fut une année en demi-teinte, marquée par des temps d’optimisme et des chagrins immenses. Loin de succomber à la morosité d’un avenir incertain, cette nouvelle année doit être l’occasion d’adopter un cheminement positif pour améliorer notre quotidien. Cultiver le positif est un apprentissage qui demandera cette année encore beaucoup de détermination et de rigueur. Si Rome ne s’est pas faite en un jour, notre capacité à être « bien dans nos pompes » non plus. Ne culpabilisons jamais, faisons du mieux que nous le pouvons et surtout … respectons nous ! Déconnectez ! C’est un fait, nous vivons désormais dans une société ultra-connectée : Que ce soit par plaisir ou par obligation, nous évoluons jour après jour dans un monde où la réalité virtuelle et médiatique nous entraîne dans une spirale vertigineuse. Déversoirs à mauvaises nouvelles ou commentateurs compulsifs, la société 2.0 a fait de nous des individus curieux, bavards, dégainant à tout propos l’iphone ou le clavier. En 2016, apprenons à adopter un usage raisonné de ces outils pour revenir plus souvent à la réalité tangible de l’existence. La bonne nouvelle ? Une bonne diète numérique de plusieurs jours a une influence positive sur la santé mentale et l’ensemble de notre organisme. Vous risqueriez de constater une meilleure qualité de votre sommeil, un plus grand ancrage et un regain de sérénité… On essaye ? Remerciez ! La vie n’est pas et ne sera jamais un long fleuve tranquille. Et le fait que le cerveau humain ait tant de facilité à retenir les coup bas de l’existence ne...