Graines de Cumin :  La solution naturelle des Digestions difficiles

Graines de Cumin : La solution naturelle des Digestions difficiles

Cousin de l’anis et du carvi, le cumin est une épice très appréciée pour ses graines et bien connue de la cuisine moyen-orientale. En plus de parfumer subtilement nos plats, ses nombreux bienfaits en font aussi un allié incontournable de la phytothérapie.  Le cumin, épice thérapeutique Appartenant à la famille des ombellifères, le cumin est utilisé essentiellement pour ses graines brun clair et cannelées. Son goût légèrement anisé relève les plats d’une saveur douce et chaude très appréciée de la cuisine indienne. Le cumin rentre dans la composition du célèbre curry et de plusieurs alcools digestifs. Les vertus de ses graines sont bien connues de la pharmacopée traditionnelle dans bon nombre de pays orientaux. Sa teneur en vitamine C, fer, calcium et potassium est remarquable et ses propriétés thérapeutiques nombreuses. Action du cumin sur la digestion Le cumin est un allié précieux des digestions difficiles avec une action majeure sur les gaz abdominaux, les flatulences et les diarrhées.  Il est intéressant d’ajouter des graines de cumin lorsque l’on élabore un plat copieux afin d’en faciliter la digestion. Associé au poivre et au miel, certains peuples nord-africains l’utilisent comme aphrodisiaque et pour purifier le sang. Comme les graines de fenouil, le cumin est aussi connu pour être une épice galactagogue, favorable aux mamans pour les montées de lait.  Le cas de l’huile essentielle de Cumin. Dans son ouvrage La Bible des Huiles Essentielles, Danièle Festy conseille un usage ponctuel de l’huile essentielle de cumin, notamment mélangée à des huiles végétales dans les salades pour purifier le système digestif.  ⇒ Autres huiles essentielles associées à la digestion : basilic, estragon Infusion « Digestion Facile »  Pour une tasse d’eau, prenez une cuillère...
Association CIE : L’Education, moteur de Sensibilisation à l’Environnement

Association CIE : L’Education, moteur de Sensibilisation à l’Environnement

Implantée dans les départements du Rhône, de la Loire et du Vaucluse, l’association Conscience et Impact Écologique (CIE) valorise par ses interventions une sensibilisation des plus jeunes aux enjeux environnementaux. Mais leur engagement en faveur d’un avenir meilleur ne s’arrête pas là… « L’envie d’agir peut prendre plusieurs formes telles que l’indignation enseignée par Stephan Hessel ou simplement une volonté de se rendre utile. »   1/ A l’heure où la tendance est à la critique de l’immobilisme et du désengagement de la jeunesse en France,  l’association Conscience et Impact Ecologique (CIE) sonne comme un parfait contre-exemple à cette idée reçue. Pourrais-tu nous parler de ce qui pousse un groupe d’étudiants à s’engager concrètement en faveur du développement durable ?   Je pense qu’il s’agit de plusieurs choses : l’information, l’envie et la capacité d’agir de l’individu mais aussi la dynamique et l’ambiance du groupe.  L’information d’abord me semble une première étape. Sans connaître l’importance des enjeux et pourquoi il est nécessaire de réagir, il y a peu de chance que l’on se sente concerné. L’envie d’agir peut prendre plusieurs formes telles que l’indignation enseignée par Stephan Hessel ou simplement une volonté de se rendre utile. La capacité d’agir, elle, est entièrement liée à la forme de l’engagement. Conscience et Impact Ecologique donne aux étudiants ayant envie d’agir de nombreuses manières de s’investir. En effet, les actions portent aussi bien sur la sensibilisation et l’éducation à l’environnement que sur des projets concrets. La dynamique et l’organisation de CIE permet à chacun de s’investir sans forcément disposer de beaucoup de temps ou même être présent physiquement sur le territoire sur lequel nous sommes actifs. Effectivement, un système...
Le tempérament Kapha dans la Tradition Ayurvédique

Le tempérament Kapha dans la Tradition Ayurvédique

Dans la culture ayurvédique, le tempérament établit la nature psychosomatique de l’individu de sa naissance jusqu’à la fin de sa vie … analyse du dosha Kapha et de son influence sur notre santé !   Tridoshisme & Tradition   Dans la tradition ayurvédique, les doshas correspondent à des états d’être bien précis qui vont venir expliquer les différences de tempéraments entre les individus. Ces doshas sont au nombre de trois et permettent à l’organisme de s’adapter aux variations de l’environnement et interagissent entre eux pour maintenir notre équilibre de santé. Toute perturbation dans un dosha est responsable de l’émergence de désordres et maladies. Vata, Pitta et Kapha établissent le tempérament dominant d’un individu mais deux peuvent également cohabiter au sein d’un même organisme vivant. Caractéristiques du Kapha   Dominé par le mucus, le tempérament Kapha est reconnaissable par sa disposition au pardon et son évidente virilité. Connu pour son caractère stable, l’individu Kapha  est un être à la sobriété rassurante et à loyauté implacable. Il est aussi un être charnel, prisant fortement les plaisirs sexuels et son hostilité contre ses ennemis peut parfois être tenace. Le tempérament Kapha est un gros dormeur, connu pour sa lenteur et sa nonchalance naturelle. D’apparence généreuse, il est attirant par ses formes voluptueuses, ses articulations solides et sa peau couleur de miel. Ses cheveux sont marqués par leur aspect dense et ondulé. Les Kapha ont une passion innée pour les paysages et les espaces aquatiques. Sur le plan gustatif, ils assument un fort penchant pour les aliments au goût amer-astringent-aigu-sec.    Kapha perturbé & maladies   Lorsque Kapha est troublé, des symptômes de somnolence et nausées peuvent être observés ainsi qu’une sensation accrue de lourdeur. Un goût sucré dans la...
Adopter une mode Ethique, et si on s’y mettait vraiment ?

Adopter une mode Ethique, et si on s’y mettait vraiment ?

Si l’offre en matière de mode bio et accessible est encore relative, chacun peut néanmoins devenir acteur de sa consommation en adoptant les réflexes pour être dans le vent sans ruiner la planète.  « Paradoxalement, les mauvais élèves en matière de mode toxique se trouvent parmi les grands groupes du luxe » Du poison dans nos vêtements   Si les termes « Ethoxylates de nonylphénols, phtalates ou produits chimiques perfluorés (PFC) ne vous disent rien, c’est sans doute que vous ne soupçonnez pas encore l’existence de ces produits chimiques dans vos vêtements préférés. En matière de poison dans les textiles, on aurait tort de penser que leur présence dépendrait du seul prestige de la marque. Preuve en est la dernière enquête menée par Greenpeace qui recense les « Detox Losers 2015″ afin d’éclairer les consommateurs en manque de transparence. Parmi ceux qui n’ont tenu aucun engagement dans le processus de fabrication, on retrouve de grands groupes de luxe comme Dolce Gabbana, Versace, Gap, Hermès, Vancl, Metersbonwe, PVH, Bestseller, Giorgio Armani, LVMH/Christian Dior et Only the Brave. Au contraire, des marques plus populaires et accessibles comme Esprit, C&A et H&M peuvent se féliciter d’avoir adopter des changements tangibles. Il faut dire que la présence de perturbateurs endocriniens dans nos vêtements inquiète autant que la pollution environnementale causé par les industriels de la mode. Heureusement, des alternatives éthiques existent pour être enfin exigeant en matière d’habillement.  Les 5 clés pour adopter une mode consciente   J’encourage les marques qui s’engagent ! Le cas H&M cité en exemple Avant de s’orienter vers les marques 100% bio, on peut déjà soutenir les marques bien connues qui se soucient de la planète en offrant une...
Pour votre Santé, mangez des Algues !

Pour votre Santé, mangez des Algues !

A ce jour, près d’une cinquantaine d’algues seraient propices à notre consommation sans que nous prenions vraiment le temps de les connaitre. Focus sur ces algues moins connues dont les bienfaits sur notre santé ne sont plus à prouver. « Beaucoup de scientifiques n’hésitent plus à faire un lien entre une consommation d’algue et le faible taux de cancer recensé dans les pays asiatiques. » La Santé venue de la mer Trop souvent ignorée de nos assiettes, l’algue est pourtant un aliment santé incontournable qui mériterait qu’on l’intègre d’avantage dans notre bol alimentaire. Riche en vitamines, protéines et minéraux, elle est un concentré de bons nutriments déjà très appréciée des populations asiatiques. Recommandée aux femmes enceintes et allaitantes, elle aide également à l’élimination des mauvaises graisses et à puiser un apport essentiel en iode et en sélénium. Alicament de premier choix, beaucoup de scientifiques n’hésitent plus à faire un lien entre sa consommation et le faible taux de cancer recensé dans les pays asiatiques. Sa teneur importante en antioxydants, fibres et phytostérols en fait aujourd’hui une allié essentielle contre bon nombre de nos maladies modernes. L’alliée des végétariens Les algues comestibles cultivées ou cueillies à l’état sauvage dans les eaux de mer sont remarquables par leur variété de couleurs allant du bleu-vert en passant par le rouge et le brun. Si leur parfum d’embruns iodés peut en rebuter certains, elles offrent néanmoins une vraie alternative au sel de table quand elle ne sont tout simplement pas cuisinées comme un légume à part entière. Plus riches en calcium que le lait et les oeufs, les algues sont très appréciées des végétariens et peuvent être recommandées aux personnes âgées souffrant de carences. Si la plus connue sous forme de complément alimentaire reste...
Page 1 sur 212