Monsanto ou l’aberration Morale d’un empire Criminel

Monsanto ou l’aberration Morale d’un empire Criminel

Plus d’un siècle que le Géant américain Monsanto a changé le cours de l’histoire pour nous laisser en héritage un monde exsangue et défiguré. Historique d’une firme crapuleuse que le scandale n’a pas encore réussi à endiguer. A l’aube américaine de l’année 1902, le chimiste John Francis Queeny révèle aux yeux d’un monde assoiffé de progrès le monstre semencier qui va pouvoir améliorer considérablement son existence. C’est ainsi que Monsanto s’engouffre dans l’histoire des hommes jusqu’à devenir le symbole de l’alimentation industrielle et de l’agriculture pétrochimique. Les prémices d’un règne meurtrier L’entreprise Monsanto se spécialise dès ses débuts dans la fabrication de produits chimiques comme le PCB, lubrifiant et isolant toxique qui sera classé parmi les polluants organiques persistants éminemment dangereux pour la santé. Le PCB a l’inquiétante particularité de s’infiltrer dans les tissus vivants sans jamais pouvoir être naturellement dégradé. C’est dans la petite ville américaine d’Anniston que le produit va tout d’abord être fabriqué et massivement déversé pendant quarante ans dans le petit canal qui la traverse. Monsanto sait que les vapeurs de PCB tuent les ouvriers qui le manipulent ou provoquent une maladie de peau souvent irréversible appelée chloracné. Ces conséquences désastreuses sont même inscrites dans des notes secrètes datant de 1937 retrouvées dans les archives de l’entreprise. Dès les années 1990, ce sont les habitants d’Anniston qui commencent à souffrir de pathologies lourdes allant de malformations congénitales à des cancers relativement meurtriers. Au moment où la population se meurt, Mosanto achète le silence des malades en proposant 1 millions de dollars aux habitants des quartiers affectés. En 1966, le chercheur suédois Soren Jensen découvre des...
L’industrie Pharmaceutique ou le Mensonge institutionnalisé

L’industrie Pharmaceutique ou le Mensonge institutionnalisé

Si les progrès de la pharmacopée actuelle demeurent incontestés, l’avalanche de scandales qui touche l’industrie pharmaceutique fait état d’un manque de transparence qui va contre l’intérêt de la santé publique. Analyse d’une marchandisation croissante qui menace dangereusement l’équilibre de notre système de santé… Énième pavé jeté dans la mare du grand flou des compagnies pharmaceutiques, le philosophe et historien Mikel Borch Jakobsen éclabousse la blancheur immaculée d’un système de santé décidément à la dérive. L’ouvrage définit ses intentions dans un titre évocateur, Big Pharma, comme pour évaluer le colosse vertigineux qu’il est sur le point d’ébranler. Il faut dire que l’auteur a su s’entourer des personnalités les plus averties sur le sujet pour en retirer des témoignages justes et étayés. Médecins, experts en santé publique, ex-directeurs de communication de grands laboratoires, lanceurs d’alerte… les langues se délient d’un silence qui a trop duré dans une seule et même perspective: dénoncer un système où les intérêts financiers ont pris cruellement le dessus sur ceux de la santé publique et des millions de patients qui en dépendent.     Des études scientifiques volontairement falsifiées « La transparence de l’industrie pharmaceutique s’arrête là où ses intérêts financiers commencent ». dira Philippe Masquelier, médecin généraliste et vice-président de l’association Formindep*. Ces dernière années, la nature de la médecine semble en effet avoir profondément changé. L’agonie éthique de l’industrie pharmaceutique commence par le manque de transparence dont elle fait preuve lors de la publication des résultats de ses études à la communauté médicale et scientifique. On déplorera en effet que la majorité des laboratoires publient eux-mêmes des données scientifiques sur les médicaments dont ils sont les fabricants sans avoir...
Consommez-vous assez de Vitamines Liposolubles ?

Consommez-vous assez de Vitamines Liposolubles ?

Chacun sait qu’une alimentation carencée en vitamines peut être préjudiciable pour l’équilibre de notre organisme. Mais connaissons-nous vraiment le rôle que chacune tient dans le maintien de notre santé? Vitamine A, D, E, K: A quoi servent les vitamines liposolubles? Les vitamines sont des substances indispensables aux fonctions vitales mais dont l’organisme ne peut faire la synthèse lui même. Il devra alors puiser ces précieux nutriments dans une alimentation vivante, naturelle et variée. Les vitamines liposolubles sont au nombre de quatre et ont la particularité d’être solubles dans les lipides.   La Vitamine A ou vitamine de la croissance Rôle: La vitamine A est une vitamine particulièrement indispensable pendant toute la période de l’enfance puisqu’elle intervient dans le processus naturel de la croissance. Elle joue également un rôle particulier dans la construction des muqueuses de la peau ainsi que dans la synthèse des pigments visuels des cellules de la rétine. Ses effets bénéfiques sur la santé: La vitamine A apportée en quantité suffisante évite les maux de tête ainsi que le gonflement anormal des seins. Elle permet également de renforcer l’immunité et d’être plus robuste face aux maladies. Les effets d’une carence: Les carences sont rares car elle est stockée par le foie et ses réserves peuvent suffire à l’organisme pendant plusieurs mois. La vitamine A ayant un rôle majeur dans la santé de la vision et de l’épiderme, une altération de la muqueuse de l’œil et une sécheresse de la peau peuvent alors être constatées. Où peut-on trouver la vitamine A: Elle se trouve majoritairement dans une alimentation carnée mais également dans bon nombre de végétaux: Légumes verts, Carotte,...