Intoxication aux Métaux Lourds, bien s’orienter pour ne pas fauter !

Intoxication aux Métaux Lourds, bien s’orienter pour ne pas fauter !

Alzheimer, Parkinson, Fibromyalgie… autant de pathologies mystérieuses qui ne cessent ces dernières années de ravager nos sociétés modernes. Les recherches scientifiques d’un médecin épidémiologiste, le Docteur Melet, évoquent la responsabilité d’une intoxication au Mercure par les amalgames dentaires chez certains malades… mise en lumière des étapes à parcourir vers un espoir de guérison… Intoxication aux métaux lourds : Comment s’en sortir ? Si un individu songe à une éventuelle intoxication aux métaux lourds, il ne trouvera malheureusement aucune aide auprès de son médecin généraliste. Encore moins auprès de son dentiste qui, on l’aura compris, est souvent maintenu dans la plus totale ignorance. Le livre de Françoise Cambayrac expose les démarches à suivre pour avoir recours à une détoxication aux métaux lourds en toute sécurité. On tachera alors d’être vigilant sur les quelques points suivants pour éviter toutes démarches malheureuse. La chélation sans danger des métaux lourds Beaucoup de laboratoires français prétendent qu’ils peuvent identifier une intoxication aux métaux lourds par une simple prise de sang, l’analyse d’un cheveu ou de la salive. Cette recherche est totalement insuffisante car le Mercure ne circule pas dans le sang. Il se fixe plutôt sur les parois des organes vitaux de l’organisme (foie, reins, cerveau, muscle, etc…), d’où la difficulté pour le corps à les éliminer totalement. Françoise Cambayrac explique que le seul moyen d’analyser l’importance de l’intoxication est d’avoir recours à des chélateurs au DMPS et DMSA qui vont venir déloger le mercure sur les organes intoxiqués. Ainsi, le produit guidera les métaux lourds vers les émonctoires pour en permettre leur élimination. Remarques: Les émonctoires sont les organes qui participent au processus de nettoyage de l’organisme....

Un Lien fondé entre Métaux Lourds et Maladies Chroniques

Alzheimer, Parkinson, Fibromyalgie… autant de pathologies mystérieuses qui ne cessent ces dernières années de ravager nos sociétés modernes. Les recherches scientifiques d’un médecin épidémiologiste, le Docteur Melet, évoque la responsabilité d’une intoxication au métaux lourds par les amalgames dentaires chez certains malades… Une plongée passionnante dans ce qui pourrait devenir un nouveau scandale sanitaire. Le cas Françoise Cambayrac Dans son livre Vérité sur Les Maladies Émergentes paru en 2008, Françoise Cambayrac nous alertait sur la contamination au mercure liée notamment à la pose des amalgames dentaires pour soigner les caries. A l’origine de son ouvrage polémique, sa propre expérience de la fibromyalgie et son errance médicale endurée pendant plusieurs années. La fibromyalgie est une maladie chronique invalidante, caractérisée par des douleurs articulaires diffuses et une fatigue persistante. Une souffrance cliniquement muette, déconcertante pour une médecine incapable de révéler avec certitude l’origine du problème. C’est le miracle d’une rencontre, celle avec le Dr Melet, qui lui ouvrira la piste d’une éventuelle intoxication au mercure par les amalgames dentaires. Les malades imaginaires Le médecin épidémiologiste Jean Jacques Melet fera très tôt le lien entre les diverses pathologies émergentes et l’environnement toxique des malades dans les années 90. Il faut dire que cette fin de XX° siècle voit arriver de nouvelles maladies neuro-dégénératives aux manifestations inquiétantes : Sclérose en plaques, fibromyalgie, parkinson….autant de maladies mystérieuses qui conduisent la plupart des patients à l’errance médicale et la dépression. Et pour cause, si la médecine se heurte à sa propre impuissance, c’est que certaines des pathologies en question ne présentent aucune réalité clinique. C’est le cas entre autre de la fibromyalgie, dont aucun examen médical ne parvient...

Métaux Lourds et Maladies Chroniques, une Piste à ne pas Négliger

Alzheimer, Parkinson, Fibromyalgie… autant de pathologies mystérieuses qui ne cessent ces dernières années de ravager nos sociétés modernes. Les recherches scientifiques d’un médecin épidémiologiste, le Docteur Melet, évoque la responsabilité d’une intoxication au mercure par les amalgames dentaires chez certains malades… Une plongée passionnante dans ce qui pourrait devenir un nouveau scandale sanitaire. Le cas Françoise Cambayrac Dans son livre Vérité sur Les Maladies Émergentes paru en 2008, Françoise Cambayrac nous alertait sur la contamination au mercure liée notamment à la pose des amalgames dentaires pour soigner les caries. A l’origine de son ouvrage polémique, sa propre expérience de la fibromyalgie et son errance médicale endurée pendant plusieurs années. La fibromyalgie est une maladie chronique invalidante, caractérisée par des douleurs articulaires diffuses et une fatigue persistante. Une souffrance cliniquement muette, déconcertante pour une médecine incapable de révéler avec certitude l’origine du problème. C’est le miracle d’une rencontre, celle avec le Dr Melet, qui lui ouvrira la piste d’une éventuelle intoxication au mercure par les amalgames dentaires.   Les malades imaginaires Le médecin épidémiologiste Jean Jacques Melet fera très tôt le lien entre les diverses pathologies émergentes et l’environnement toxique des malades dans les années 90. Il faut dire que cette fin de XX° siècle voit arriver de nouvelles maladies neuro-dégénératives aux manifestations inquiétantes : Sclérose en plaques, fibromyalgie, parkinson….autant de maladies mystérieuses qui conduisent la plupart des patients à l’errance médicale et la dépression. Et pour cause, si la médecine se heurte à sa propre impuissance, c’est que certaines des pathologies en question ne présentent aucune réalité clinique. C’est le cas entre autre de la fibromyalgie, dont aucun examen médical ne...